« Je n’arrivais pas à pardonner »

Témoignage de Isabelle
La famille d’Isabelle s’est éloignée de l’Eglise alors qu’elle était enfant. Adulte, sa rencontre avec des jeunes catholiques va l’aider à vivre le pardon et découvrir qu’elle est elle-même pardonnée.
Play Video
J’ai longtemps été éloignée de l’Église. Mes parents, notamment ma maman, ont été blessés par une parole malheureuse d’un prêtre. J’ai d’ailleurs refusé de faire ma première communion. Pourtant, j’étais toujours croyante, mais je ne comprenais pas le rôle du prêtre, la messe et l’intérêt de l’Église. Je m’adressais au Seigneur directement dans mon cœur.

Je n’arrivais pas à la pardonner.

A l’âge adulte, j’ai eu l’occasion de rencontrer des catholiques, que j’appellerais rayonnants, qui vraiment avaient une joie qui se lisait sur leur visage. Peu à peu, je me suis réconciliée avec l’Église. J’ai commencé à aller à la messe de temps en temps, mais sans en comprendre l’intérêt.
 Un jour, je me suis sentie trahie par une de mes amies. Je n’arrivais pas à la pardonner. Du coup, je suis allée à une messe et je me suis adressée au Seigneur en lui demandant de m’aider à pardonner, parce que toute seule, je n’y arrivais pas. Au moment de la messe où l’on récite le Notre Père, au moment où l’on dit : « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés », j’ai éclatée en sanglots et en une fraction de seconde j’ai compris le rôle de Jésus mort pour nous sur la Croix, pour racheter nos péchés, pour racheter mes péchés.

J’ai vu Jésus dans ses yeux

 J’ai vraiment pardonné à mon amie, pardonné toutes les souffrances que j’avais en moi. J’ai tout pardonné, tout a été balayé à ce moment-là. Dès la fin de la messe, j’ai couru chez mon amie, lui dire que je lui avais pardonné. Je suis allé à l’adoration avec elle et j’ai eu l’occasion de me confesser auprès du prêtre qui célébrait la messe le matin même. Lorsque ce prêtre m’a donné l’absolution, qu’il m’a dit : « Isabelle, tous tes péchés te son pardonnés », j’ai vraiment vu Jésus dans ses yeux, j’ai senti que c’était le Seigneur qui me pardonnait tous mes péchés.

Ma vie a été entièrement transformée

Cette rencontre avec le Seigneur, par l’intermédiaire notamment de ce prêtre ce jour-là, a changé mon regard sur l’Église et sur le rôle des prêtres. J’ai vraiment compris que quand on reçoit le pardon des péchés, le prêtre vient nous donner ce pardon de la part de Jésus et que le prêtre a aussi un rôle d’écoute, de bienveillance. A partir de là, ma vie a été entièrement transformée. J’ai su que le Seigneur était toujours avec moi, que je n’étais plus seule, que je n’avais jamais été seule, que le Seigneur avait toujours été là pour moi, dans les moments joyeux comme dans les moments difficiles. Il m’aime et il m’apporte vraiment la joie.
Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
DD - Isabelle

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu