Play Video

« C’est l’amour le sens de ma vie. »

Témoignage de Sylvain
Sylvain 22 ans, grandit dans une famille croyante. Cependant, Dieu pour lui n’est qu’une idée. Puis un jour, au cours d’un rassemblement de jeunes, il va oser se tourner vers Dieu. Se dessine alors pour lui, un nouveau chemin avec Dieu comme compagnon de tous les jours. Son regard ainsi renouvelé, c’est à travers les yeux de l’amour que Sylvain s’ouvre désormais au monde.

Je m’appelle Sylvain, j’ai 22 ans. J’ai grandi dans une famille plutôt croyante. J’allais à la messe de temps en temps. J’y allais pas parce que je voulais retrouver Dieu ou quoi que ce soit, c’est quelque chose qui ne me parlait pas du tout : pour moi, Dieu, c’était plutôt une idée, un concept. Donc voilà, j’ai grandi comme ça.

Un jour, je me suis retrouvé avec d’autres jeunes pour un rassemblement. Et on était tous là à prier, un soir. J’ai eu un échange avec un prêtre. Et, en fait, il m’a dit : « Ose te tourner vers Dieu. » Je me suis dit : « Mais qu’est-ce que c’est ce truc ! » Dieu pour moi, c’est… plus une belle idée. Et j’ai quand même fait cette démarche de me dire : « J’ai rien à perdre. Que Tu existes ou que Tu n’existes pas, au pire je suis fou, ce n’est pas très grave. Je ne sais pas si Tu existes vraiment mais j’ai envie que Tu existes, j’ai envie de croire en Toi. Je te laisse cette chance. Je me laisse cette chance : si tu existes, je t’aime et je veux t’aimer. » Et je me suis répété ça pendant de longues minutes. Je me sentais dans une paix qui grandissait en moi, quelque chose de profond : j’avais jamais ressenti une telle paix.

Et à un moment, je ne sais pas pourquoi, je me suis senti touché : c’était vraiment touché par l’amour de Dieu, cet amour que, tout petit, j’essayais de donner, mais infiniment plus grand, qui m’était redonné, en fait. Et j’avais donné tellement peu, on m’a donné tellement en un instant. Le lendemain, je n’étais plus pareil : je ne voyais plus les choses pareilles parce que, vraiment, j’avais la sensation d’être touché par l’amour de Dieu.

Dans les jours qui ont suivi, j’ai eu un besoin grandissant de me rapprocher de Dieu à travers la prière. Je me suis mis à prier plus régulièrement, un peu tous les jours. Je sentais Dieu à mes côtés, je me tournais vers Lui. Je disais : « Seigneur, je t’aime. Aide-moi dans mon quotidien. » Très concrètement, l’année dernière, je devais intégrer une école. Et, au dernier moment, j’ai senti le besoin d’aller faire un séjour dans un monastère. Et j’y ai passé une semaine, une semaine donc à prier, moment de silence, de silence total et où j’ai retrouvé une certaine paix. Et je me disais : « Je ne peux pas rester là où je suis. C’est pas là que je me sens appelé. » J’avais entendu parler d’une association qui œuvre dans les quartiers. En fait, étonnamment, j’ai entendu, un tout petit instant seulement parler de cette association. Je me suis dit : « Mais c’est peut-être là que je dois aller : ça a beaucoup plus de sens pour moi. Ça a beaucoup plus…ça rejoint vraiment ce que je veux vivre. » Et donc, je me suis lancé. Ça a totalement changé, fait grandir, ça m’a permis de me tourner plus vers l’autre, de me tourner plus vers Dieu aussi, d’une certaine manière, de voir en chacun, en chaque personne qui m’était donné de rencontrer, apprendre à voir le Seigneur en toutes ces personnes.

Alors, la rencontre de Dieu, elle a changé deux choses dans ma vie, je pense : déjà puisqu’elle a donné un sens, un sens profond de pourquoi je vis, cette volonté d’aimer, de vraiment me dire : « C’est l’amour le sens de ma vie. » Et la deuxième chose, c’est dans mon quotidien, d’actes concrets du quotidien, d’apprendre à être un peu plus humble et de me dire : « Je ne suis pas tout seul. J’ai besoin d’aide. Et Seigneur, je te confie ce que je vis. Aide-moi et accompagne-moi. » Et de voir vraiment, concrètement, en pratique, cette présence de Dieu.

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

Théo s’éloigne de la foi après le divorce de ses parents, peu après ses douze ans. Des années plus tard, tandis que sa grand-mère vivait ses derniers jours, c’est vers la prière qu’il se tourne pour traverser ce moment douloureux de sa vie. Sa relation à Dieu s’en trouve renouvelée.
Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Gisèle grandit dans une famille catholique mais à l’adolescence elle fait un rejet de la foi. Cependant, quelques années plus tard, c’est à travers sa profession d’assistance sociale qu’elle est traversée par des questions existentielles liées à la souffrance et à l’existence de Dieu. Un signe reçu lors d’une retraite va transformer sa relation aux autres ainsi que son regard sur les souffrances qu’elle accueille désormais différemment.
"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

Guilhem découvre de façon brutale son adoption. Il est alors saisi d’une sensation d’abandon qui le conduit dans ce qu’il décrit comme une descente aux enfers. Vient alors le confinement, apparaissant comme une échappatoire à la souffrance vécue quotidiennement à l’école. Grâce à ses parents qui l’ encouragent à suivre les célébrations de Pâques en ligne, il fait une découverte qui va donner un nouvel élan à sa vie : des petits pas vers une nouvelle relation avec Dieu.
Est-ce que Dieu existe ? 

Est-ce que Dieu existe ? 

Marquée par une enfance difficile, Céline s’est retrouvée à un moment de sa vie face à des questionnements existentiels. Sa rencontre avec un professeur de philosophie va la conduire vers un vrai cheminement spirituel. Une aventure de la foi au cours de laquelle elle va passer du concept de Dieu, à la relation avec Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous