Play Video

Vous avez été touché
par le témoignage de Steven ?

CONTACTER Steven

“Le seul moyen de passer cette étape et de t’en sortir, c’est de te tourner vers Jésus”

Témoignage de Steven
Le décès de sa grand-mère dont il était très proche, plonge Steven dans un profond désarroi. Ne sachant pas comment s'en sortir, il crie à Dieu sa souffrance. Comme réponse à sa prière, il reçoit une invitation à traverser le deuil avec Jésus. Commence alors pour lui, une vraie transformation intérieure, partagée avec le reste de sa famille.

Moi, j’ai été élevé par mes parents. Mais j’ai mes grands-parents qui se sont aussi beaucoup occupés de moi jusqu’à ce qu’ils partent vivre sur l’île de la Réunion. Quelque temps après, on a appris que ma grand-mère était malade. Du coup, on l’a fait venir en métropole où elle a suivi un traitement. Sauf qu’en trois mois elle est partie :  cancer foudroyant.

Je pense que c’est une des périodes les plus sombres que j’aie vécu : je me suis retrouvé vraiment désemparé. J’ai senti un vide énorme. Je ne savais plus quoi penser. Je ne savais plus quoi faire. J’étais désespéré. Et là, il s’est vraiment passé quelque chose, c’est que, dans ma tête, je me suis dit : « Le seul moyen de passer cette étape et de t’en sortir, c’est de te tourner vers Jésus. »

Alors, qu’est-ce que j’ai fait ? Je m’en souviens comme si c’était hier, j’étais dans ma chambre. Je me suis mis à genoux et j’ai crié vers Dieu. J’ai dit : « Jésus aide-moi, parce que là, je ne vais pas m’en sortir. J’ai besoin de Toi. » J’avais une soif, en fait, qui est née. Je me suis dit : là, j’ai besoin de Lui. Il n’y a que Lui qui pourra m’aider à m’en sortir. Et, depuis ce jour-là, j’ai ma vie qui a changé, tout simplement. De ce que je savais d’avance, après la mort, il y a quelque chose. Maintenant, sans mentir, j’en n’avais pas une énorme certitude.

Et c’est ça aussi qui m’a fait vraiment me tourner vers Jésus, c’est que je voulais à tout prix que ma grand-mère se retrouve auprès de Lui. Du coup, j’ai commencé à me renseigner davantage, à lire la Bible, tout simplement. J’ai commencé à m’inscrire dans des groupes de prière, des groupes de louange : plus j’allais à l’église, plus j’avais vraiment cette intimité avec Jésus, plus j’avais vraiment cette certitude que ma grand-mère était auprès de Lui. Et au final, après, la peur, elle m’a quitté. J’ai vraiment commencé à vivre de ma foi à partir de ce moment-là, je veux dire, à devenir vraiment pratiquant, à assister à la messe autant que possible. Et là, en fait, j’ai découvert la joie. J’ai découvert que, vivre de sa foi, c’était pas forcément vivre dans la restriction, mais justement, dans un épanouissement : à partir du moment où j’ai décidé de Lui confier ma vie et de tout remettre entre ses mains et de, vraiment, Le mettre à la première place dans tout ce que je faisais, j’ai l’impression qu’il n’y avait plus d’obstacle dans tout ce que je faisais. Tous les petits soucis de tous les jours que je pouvais avoir, tout était en train de se délier et de se dénouer.

J’ai trois sœurs et mes deux parents. Et on a tous reçu cette grâce en même temps. Donc on a pu, justement, partager tout ça ensemble et on ne vit plus forcément de la même manière qu’avant. Par contre, on est toujours dans cet état de joie. On prie ensemble, on prie en famille, on chante ensemble. Et vraiment, c’est ça qui a changé dans ma vie, aujourd’hui.

Vous avez été touché
par le témoignage de Steven ?

CONTACTER Steven

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

Théo s’éloigne de la foi après le divorce de ses parents, peu après ses douze ans. Des années plus tard, tandis que sa grand-mère vivait ses derniers jours, c’est vers la prière qu’il se tourne pour traverser ce moment douloureux de sa vie. Sa relation à Dieu s’en trouve renouvelée.
Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Gisèle grandit dans une famille catholique mais à l’adolescence elle fait un rejet de la foi. Cependant, quelques années plus tard, c’est à travers sa profession d’assistance sociale qu’elle est traversée par des questions existentielles liées à la souffrance et à l’existence de Dieu. Un signe reçu lors d’une retraite va transformer sa relation aux autres ainsi que son regard sur les souffrances qu’elle accueille désormais différemment.
"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

Guilhem découvre de façon brutale son adoption. Il est alors saisi d’une sensation d’abandon qui le conduit dans ce qu’il décrit comme une descente aux enfers. Vient alors le confinement, apparaissant comme une échappatoire à la souffrance vécue quotidiennement à l’école. Grâce à ses parents qui l’ encouragent à suivre les célébrations de Pâques en ligne, il fait une découverte qui va donner un nouvel élan à sa vie : des petits pas vers une nouvelle relation avec Dieu.
Est-ce que Dieu existe ? 

Est-ce que Dieu existe ? 

Marquée par une enfance difficile, Céline s’est retrouvée à un moment de sa vie face à des questionnements existentiels. Sa rencontre avec un professeur de philosophie va la conduire vers un vrai cheminement spirituel. Une aventure de la foi au cours de laquelle elle va passer du concept de Dieu, à la relation avec Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous