Play Video

Des témoins de Jéhovah au catholicisme

Témoignage de Sandrine
Lassée par sa vie de paroisse monotone, Sandrine se tourne à l’adolescence vers les témoins de Jéhovah. Elle va les côtoyer pendant 10 ans avant de retrouver le Christ.

Je suis issue d’une famille chrétienne. Au moment de l’adolescence, je n’étais pas satisfaite des réponses qui m’étaient apportées. J’étais, en plus de cela, la dernière adolescente encore présente dans ma paroisse. J’ai alors rencontré des amis qui m’ont dit : « Tu sais, les témoins de Jéhovah étudient la Bible, ils te parleront de la Bible, peut-être bien mieux que l’Eglise catholique. » et cela m’a tenté.

“Je pensais être capable d’avoir un discernement sur ce que j’apprenais”

Je n’avais pas spécialement peur et je pensais être tout à fait capable d’avoir un discernement sur la Bible ou sur ce que j’apprenais. Je suis restée dans cette communauté pendant une dizaine d’années, jusqu’au moment où je me suis rendue compte que le salut, la vie éternelle était limitée exclusivement aux personnes qui étaient témoins de Jéhovah. Je pensais sincèrement que la miséricorde et l’amour du Christ ne pouvaient pas se limiter simplement au fait que les personnes adhèrent ou non à cette religion. J’ai donc décidé de m’en écarter.

“J’avais l’impression d’avoir tourné le dos au Christ”

Ce fut quelque chose de difficile car j’étais partagée, j’avais l’impression d’avoir tourné le dos à Dieu, au Christ et je ne savais pas où me situer. J’ai eu deux enfants par la suite et ce sont eux qui m’ont ramenée en partie vers le Christ, car je les ai scolarisés dans une école catholique. Là, j’ai rencontré des sœurs trinitaires très bienveillantes et j’ai recommencé un chemin spirituel. J’ai réalisé que j’avais le droit de prier, mais aussi de refaire connaissance avec ma religion, la religion catholique.

“Cette soirée a totalement changé ma vie”

Le tournant de ce parcours de vie chrétienne a eu lieu lors d’une soirée de prière, où les personnes viennent essentiellement rechercher le soulagement, la consolation ou la guérison. J’étais sceptique, mais une des paroles qui a été dite m’a touchée personnellement. Cette parole me disait d’aller vers la réconciliation avec Dieu, d’aller me confesser et me libérer de ce que je pensais. Dieu m’avait pardonnée depuis très longtemps mais il fallait que je me pardonne pour pouvoir avancer dans ma vie chrétienne.

Cette soirée là a totalement changé ma vie. J’avais oublié l’essentiel et là, cela a été un choc salutaire, émotionnel, physique, qui maintenant est un choix définitif sur lequel je ne reviendrai pas. Je ne peux pas m’empêcher de le partager. On a du mal à passer un repas à table sans que je ne parle de ma foi, de ce que j’ai lu ou entendu. Je suis ravie que Dieu soit venu transformer ma vie parce qu’il m’apporte beaucoup de bonheur et de plénitude.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
Vous avez été touché
par le témoignage de Sandrine ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu a dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"J’ai été abandonné par mon père"

"J’ai été abandonné par mon père"

Abandonné par son père lorsqu’il avait 10 ans, Eric nous partage le cheminement qui le mènera de l’oubli au pardon. Son témoignage édifiant est le récit d’une vie de famille, transformée par la puissance de la prière.
"A 18 ans, j’ai tout laissé tomber"

"A 18 ans, j’ai tout laissé tomber"

Odile grandit dans une famille catholique, avec l’image d’un Dieu qui n’était pas particulièrement attrayant. Adulte, elle décide de tout laisser tomber. Cependant, quelques années plus tard, poussée par le rayonnement d’une amie catholique, elle découvre une nouvelle façon de prier. Au cours d’une confession, le Seigneur se révèle à elle dans toute sa miséricorde. Sa vie prend alors un nouveau tournant.
"Je ne manquais de rien sauf de l’essentiel qui est l’amour"

"Je ne manquais de rien sauf de l’essentiel qui est l’amour"

La quête de l'Amour va entraîner Gray sur un chemin d'ombres et de lumières. En criant vers le Ciel, c'est Marie, la mère du Sauveur qui viendra le rejoindre dans sa faiblesse pour faire jaillir en lui une vie nouvelle.