Play Video

“J’ai viré plutôt new age”

Témoignage de Pascal
Après une enfance nourrie par les histoires de vie de saints, Pascal vire dans le new age à l’adolescence. La lecture d’un livre de témoignages puissants d’une intervention divine dans la vie des gens, le pousse à crier vers Dieu. Dès ce moment, quelque chose va changer en lui.

Je m’appelle Pascal, j’ai 55 ans. Et je voudrais vous partager mon cheminement spirituel avec Dieu. Ce cheminement spirituel prend sa source dans mon enfance. Ma mère avait gardé des bandes dessinées de personnages illustres, comme saint François, sainte Thérèse de l’Enfant Jésus…saint Dominique Savio. Et la lecture de ces grands personnages m’avait interpellé : ça m’a donné envie de vivre une vie comme la leur. Je me dis : pourquoi pas moi ! J’ai senti qu’il y avait quelque chose, un désir en moi profond qui naissait et qui m’a accompagné toute mon enfance, jusqu’à l’adolescence.

Et, vers la fin de mon adolescence, vers 18/19 ans, il est arrivé ce qui arrive souvent à des jeunes, c’est-à-dire que ma foi s’est un peu émoussée, j’ai voulu vivre ma vie. Ma foi chrétienne ne m’apportait pas les satisfactions auxquelles j’aspirais. Et j’ai viré plutôt new age, ésotérisme, énergies, magnétisme…

Et c’est dans ce contexte que j’ai rencontré un chrétien, un ancien ami que j’avais perdu de vue depuis longtemps, qui m’a dit : « Voilà, écoute, Pascal, je te propose de venir à un rassemblement de chrétiens qui se réunissent toutes les semaines à Paris. Si ça t’intéresse, essaie, viens voir ! Tu ne seras pas déçu ! » J’y suis allé, je l’ai accompagné, mais plus par sympathie, plaisir de le retrouver, passer un moment ensemble. Et je me suis retrouvé avec 200, 300 chrétiens, jeunes et vieux, de toute condition qui priaient ensemble et qui étaient radieux. J’ai dit : « Ouah ! Qu’est-ce qu’ils ont ! » J’ai senti quelque chose de spécial. J’ai été touché en les voyant prier, heureux. Je me suis dit : « Ils sont libres, ils sont heureux. Et puis j’ai l’impression d’avoir un mur de verre entre eux et moi. » J’en étais là et ensuite, cet ami m’a dit : « Voilà, tu peux participer à un rassemblement beaucoup plus important qui a lieu l’été, tous les étés en Bourgogne. » Et je lui ai dit : « Banco ! Je suis partant ! »

Et c’est comme ça que je me suis retrouvé dans ce grand rassemblement où en fait, cette aspiration à vivre ce qu’ils vivaient a continué à grandir, à creuser mon désir. Quatre jours après, je suis rentré chez moi, plus précisément chez mon oncle chez qui je devais passer une semaine en vacances, un oncle un peu irascible. Et, au cours d’une soirée, j’ai terminé un livre qui est un recueil de témoignages puissants d’une intervention divine dans la vie des gens : des gens qui acceptent de rendre grâce au Seigneur pour la situation dans laquelle ils étaient. Et là, ça me paraissait incroyable ! Je me suis dit : « Mon Dieu, si Tu es capable de faire de belles choses comme ça, des choses incroyables pour ces gens-là, Tu peux le faire pour moi aussi ! Alors je suis prêt. Viens dans ma vie. » Et c’est une prière plus par le cœur que par les mots, en fait. C’est une prière intérieure.

Et, à ce moment-là, j’ai senti un grand silence. Et j’ai senti d’un seul coup, une présence à mes côtés. Et j’ai senti, j’ai compris que c’était Jésus qui s’asseyait à côté de moi. Et j’ai senti l’amour de Dieu entrer en moi avec douceur, avec force, qui rentre dans mon cœur. Et j’ai senti que, dans ma vie, quelque chose avait basculé : il n’y avait rien de changé, et pourtant je sentais que tout allait changer !

Et la petite anecdote, pourquoi j’ai senti que ma vie avait complètement changé, c’est que mon oncle, qui était quelqu’un difficile, on va dire, est monté dans ma chambre pour me dire : « Voilà ! Viens dîner. » Et, quand je l’ai vu, j’étais rempli d’amour pour lui ! Et alors là, je me dis : « Pascal, ouah ! Là, Pascal, il y a quelque chose qui a changé parce que ça, c’est pas toi tout à l’heure ! » Et là, je me suis dit : « Ouah ! Dieu est en moi. L’amour de Dieu entre en moi. » Et, à partir de là, je me suis dit : « Avec Dieu, tout est possible ! » Et toute peur de l’avenir était partie : en fait, je ne me suis pas fait de plan sur la comète. Je ne savais pas ce que serait mon avenir mais, là, je savais que c’était parti avec Dieu et plus rien ne serait jamais comme avant. Et ça fait trente ans que ça dure !

Vous avez été touché
par le témoignage de Pascal ?

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"Une dépression m'a conduit aux portes du suicide"

"Une dépression m'a conduit aux portes du suicide"

Yves Guézou est illustrateur, il met son talent au service de l’annonce de l’Evangile. Traversé par une dépression, il ose un cri de détresse à Dieu. La réponse lui parvient de façon inattendue et marque un point tournant dans sa vie.
"J’ai vécu avec quelqu’un de très dominateur"

"J’ai vécu avec quelqu’un de très dominateur"

Maman de trois filles, Anne a vécu pendant 22 ans avec un conjoint à tendance dominatrice qui faisait subir des violences physiques et morales à sa famille. C’est dans la prière qu’elle trouve la force de traverser cette épreuve et d’en sortir complètement. Sa rencontre avec un prêtre la conduira sur le chemin d’hommes et de femmes qui l’inspireront à donner un nouvel élan à sa vie !
"J’étais dans un univers ultra violent"

"J’étais dans un univers ultra violent"

Greg est un ancien patron de discothèque qui a dû faire face à une avalanche de problèmes. Au cœur d’un univers mortifère qui l’a souvent plongé dans le désespoir, il fait de la prière sa bouée de sauvetage. Emergera alors pour lui un chemin de rédemption au cours duquel il trouvera le sens de sa vie.
"J'avais une très mauvaise image de moi-même"

"J'avais une très mauvaise image de moi-même"

La période de l’adolescence a été particulièrement sensible pour Agnès. Rongée par un mal intérieur, elle avait une mauvaise image d’elle-même. Grâce à l’enthousiasme de son frère, elle découvre la joie de la prière qui l'ouvre à la prise de conscience de l'amour de Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !