Play Video

Vous avez été touché
par le témoignage de Mélanie ?

CONTACTER Mélanie

“J’ai découvert que Dieu m’aimait malgré ce que j’avais fait!”

Témoignage de Mélanie
L’adolescence de Marie fut marquée par plusieurs deuils, dont celui de son père. Une expérience inattendue la sauve du désespoir.

Alors que j’ai 26 ans, mon père décède brutalement, en 24 heures. Tout ce que j’avais construit s’écroule. Née dans une famille pleine d’amour, j’avais vécu une enfance paisible. J’avais fait mon baptême et ma communion enfant mais sans jamais croire en Dieu. Pour moi, c’était comme le Père Noël, cela n’existait pas.

L’église est alors pour moi le lieu des enterrements

Ce jour-là, de façon inexplicable, je ressens une paix très profonde en me voyant dans une église. Je ne comprends pas ce qui m’arrive. Je comprends seulement qu’il y a quelque chose au-dessus de moi. Cet instant-là va être le point de départ de la réponse la plus importante de toute ma vie : Dieu existe, il est vivant et il est venu me rejoindre moi. Waouh ! Ce que j’ai vécu est d’autant plus inexplicable que l’église est alors pour moi le lieu des enterrements car à l’adolescence, j’avais dû faire face à beaucoup de décès autour de moi. C’est aussi le lieu d’un regroupement de gens que je déteste.

Le soir-même de cette expérience inédite, ayant appris le deuil que nous vivions, un prêtre sonne à la porte de la maison familiale. En un instant, il « casse » par tout ce qu’il est l’image négative que j’avais de l’Eglise et des chrétiens. Il m’interpelle vraiment et pendant un an, il m’accompagne dans mon cheminement. Je vis alors avec des amis. Notre vie c’est alcool, drogue, fête, etc. Et cela fait 12 ans que cela dure ! Grâce à ce prêtre, je découvre la Bible. Pour moi, c’est un livre duquel sort un rayon de lumière. C’est énorme ! Je vais aussi à la messe, mais en me planquant car je n’aime toujours pas les cathos et je ne veux pas qu’ils me voient. En même temps, je ressens quelque chose de fort là, intérieurement. Je ne peux l’expliquer mais je sens que tout cela, c’est vrai. Et en rentrant chez mes amis, je retombe dans des conduites très loin de Jésus. J’évolue ainsi pendant un an.

J’ai alors la certitude que Dieu m’aime avec ce que j’ai fait et non malgré ce que j’ai fait.

Au bout d’un an, je décide de partir sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Et là, de nouveau, à un moment très précis, je vis une expérience intérieure forte : j’ai la certitude que Dieu m’aime avec ce que j’ai fait et non malgré ce que j’ai fait. Je me sentais coupable de toutes ces années passées dans des comportements destructeurs, et cela me pesait beaucoup. Mais en un instant, cette culpabilité est tombée : je suis aimée telle que je suis. Il n’y a ni condition ni limite à l’amour de Dieu pour moi.
À quelqu’un qui ne croit pas mais qui est en pleine recherche, je voudrais dire : tu es le trésor de Dieu, de celui qui crée toutes choses à chaque instant. Et cela, ne l’oublie jamais !

Vous avez été touché
par le témoignage de Mélanie ?

CONTACTER Mélanie

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

Théo s’éloigne de la foi après le divorce de ses parents, peu après ses douze ans. Des années plus tard, tandis que sa grand-mère vivait ses derniers jours, c’est vers la prière qu’il se tourne pour traverser ce moment douloureux de sa vie. Sa relation à Dieu s’en trouve renouvelée.
Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Gisèle grandit dans une famille catholique mais à l’adolescence elle fait un rejet de la foi. Cependant, quelques années plus tard, c’est à travers sa profession d’assistance sociale qu’elle est traversée par des questions existentielles liées à la souffrance et à l’existence de Dieu. Un signe reçu lors d’une retraite va transformer sa relation aux autres ainsi que son regard sur les souffrances qu’elle accueille désormais différemment.
"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

Guilhem découvre de façon brutale son adoption. Il est alors saisi d’une sensation d’abandon qui le conduit dans ce qu’il décrit comme une descente aux enfers. Vient alors le confinement, apparaissant comme une échappatoire à la souffrance vécue quotidiennement à l’école. Grâce à ses parents qui l’ encouragent à suivre les célébrations de Pâques en ligne, il fait une découverte qui va donner un nouvel élan à sa vie : des petits pas vers une nouvelle relation avec Dieu.
Est-ce que Dieu existe ? 

Est-ce que Dieu existe ? 

Marquée par une enfance difficile, Céline s’est retrouvée à un moment de sa vie face à des questionnements existentiels. Sa rencontre avec un professeur de philosophie va la conduire vers un vrai cheminement spirituel. Une aventure de la foi au cours de laquelle elle va passer du concept de Dieu, à la relation avec Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous