Play Video

Moi qui aimais la mode, je suis partie avec un tout petit sac à dos

Témoignage de Mathilde
Témoignage de Au chômage, Mathilde se retrouve en difficulté et ne sait plus quoi faire. En franchissant la porte d´une église, une rencontre l´incite à partir sur un nouveau chemin...

Après des années d’études à l’étranger, j’avais vraiment occulté la religion dans ma vie. Je suis jamais vraiment retournée à la messe, les années ont passé. Dieu était pour moi quelqu’un de complètement absent…

 

« En fait, il n’y a qu’une seule chose que j’avais envie de faire »

En 2014, j’étais en contrat et ce contrat s’est arrêté au bout de trois mois. Je me suis retrouvée un peu en difficulté à ce moment-là, je ne savais plus trop où je voulais aller. Je me suis retrouvée avec beaucoup de temps devant moi… En fait, il n’y a qu’une seule chose que j’avais envie de faire. Je me souviens qu’à ce moment-là j’habitais sur Lyon et je voulais aller à l’église. Je me suis retrouvée à la basilique de Fourvière et je suis tombée sur une dame qui est là à notre disposition pour nous écouter. Elle m’a dit : « Vous devriez aller faire un pèlerinage, vous devriez prendre du temps pour vous, vous devriez marcher ».

 

« Tu sais, il y a un endroit où tu peux aller poser toutes tes questions »

Du coup, je suis allée à Assise. Je suis partie plusieurs jours en Italie, toute seule avec un sac à dos. C’était déjà un peu une épreuve pour moi parce que j’adorais la mode, j’adorais plein de choses et je devais partir avec un tout petit sac. Et là, j’ai commencé à me poser plein de questions sur Dieu, je me souviens que j’avais acheté une bible, j’avais pris un chapelet, mais le rosaire tout ça… Des choses dont j’entendais depuis super longtemps, je ne savais absolument pas ce que c’était. J’ai passé ma semaine avec plein d’interrogations. Et au retour sur Lyon j’ai rencontré une voisine qui m’a dit « Tu sais, il y a un endroit où tu peux aller poser toutes tes questions », et elle m’a parlé d’un parcours Alpha.

 

« L’année d’après j’ai décidé de me faire confirmer »

Un parcours Alpha c’est pour les gens qui se questionnent sur Dieu de manière générale. Le parcours commence et je commence petit à petit à trouver certaines réponses à mes questions. Qui est Dieu ? Comment peut-on retrouver la foi ? Comment peut-on avoir l’espérance ? Comment peut-on essayer d’être un peu plus sympa avec son prochain, avec sa famille. L’année d’après j’ai décidé de me faire confirmer. J’avais pas fait ma confirmation étant plus jeune, parce que je pense que ça ne m’évoquait rien à l’époque.

Cela a été en moi une sorte de vrai renouveau. J’ai fait ma confirmation en 2016 et je pense que j’ai vraiment été touchée par l’amour de Dieu à ce moment-là. C’était difficile pour moi avant de mettre des mots sur ce que je pouvais ressentir par rapport à lui, mais à partir de ma confirmation, je me suis sentie vraiment poussée en avant.

 

« J’ai l’impression que Dieu m’aime quoi que je fasse »

Certaines choses ont changé radicalement dans ma vie à partir de ce moment-là. Dans mes relations déjà, dans mes relations amoureuses, j’étais un petit peu perdue je pense avant. J’avais l’impression de ne jamais tellement me respecter sur ce point là. Pourtant je rencontrais des gens très bien mais ça ne marchait pas et je pense que je me perdais un petit peu. En fait Dieu m’a apporté une ligne de conduite, une ligne de vie pour mener ma vie et me respecter. Me respecter, m’aimer et du coup aimer les autres. J’ai l’impression que Dieu est là pour m’écouter et j’ai surtout l’impression qu’il m’aime quoi que je fasse.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
Vous avez été touché
par le témoignage de Mathilde ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

« J’ai touché le fond »

« J’ai touché le fond »

Profondément malheureux, François-Xavier pense mettre fin à ses jours. Une inspiration intérieure d’être quelqu’un de bien le pousse à partir de chez lui. Il atterrira dans un lieu qui va changer sa vie.
« Mon frère a mis fin à ses jours »

« Mon frère a mis fin à ses jours »

Terrassé par la mort de son frère juste avant la fête de Pâques, le père Eric va faire l’expérience d’une liberté nouvelle pour vivre cette épreuve.
« J’ai senti comme un dialogue avec Marie »

« J’ai senti comme un dialogue avec Marie »

Lors d’un week-end spirituel, Philippe se lève en pleine nuit pour prier, un changement radical va s’opérer dans sa vie.
"J’ai commencé à avoir de la compassion pour ce Jésus"

"J’ai commencé à avoir de la compassion pour ce Jésus"

Albert n’est pas croyant, mais pour voir son amie, il se rend tous les dimanches à la messe…