Play Video

Vous avez été touché
par le témoignage de Martin ?

CONTACTER Martin

“J’ai subi un harcèlement scolaire”

Témoignage de Martin
Victime de harcèlement scolaire, Martin trouve refuge à la messe le dimanche. Quelques années plus tard il vivra une expérience forte de pardon et de paix.

Je m’appelle Martin. J’ai 22 ans, fils de paroissien.  Mes parents vont à la messe, m’ont toujours amené à la messe : elle est ancrée dans mon éducation. Donc je vais à la messe depuis tout petit. Et je suis même enfant de chœur et responsable des enfants de chœur de ma paroisse. Donc, j’arrive au collège, particulièrement en 5ème. Et de la 5ème à la 3ème, je subis un harcèlement scolaire par trois gars : un harcèlement physique. Je suis mis par terre devant les profs. Mais rien n’est fait et je le subis pendant trois ans. Donc c’est forcément très dur car on est dévalorisé à une période où on n’en a pas besoin.  Et donc, de cette expérience, c’est une véritable souffrance que je vais porter pendant une partie de ma vie.

Mais cependant, dans cette souffrance, il y a la messe tous les dimanches : je suis enfant de chœur et j’aide à servir Jésus et surtout à ce que les personnes présentes à l’église puissent prier. Et c’est une immense joie de faire ce service, particulièrement dans le sens où je trouve la paix : j’ai personne qui m’embête. Je suis à ma place. Vraiment c’est une grande joie. Je trouve beaucoup de paix. J’ai peu de prière personnelle donnée au Seigneur mais j’exerce vraiment cette prière par l’action que je Lui donne.

J’arrive au lycée. Donc là, mon harcèlement s’arrête, mais je mets un peu de temps à m’y remettre. Mais, avec une bande de potes, on va aux JMJ : c’est les Journées Mondiales de la Jeunesse. C’est tout simplement le grand rassemblement catholique des catholiques du monde entier, qui est à peu près tous les trois ans.

Donc, arrive dans ces JMJ une grande prière en groupe. Et, pendant cette grande prière en groupe, j’expérimente vraiment cette première prière personnelle donnée à Jésus et vraiment avec un élan du cœur qui a été très fort. J’ai dit à Jésus : « Je te prie pour mon avenir. » Et, quand je lui ai dit ça, au moment où j’ai fini ma phrase, j’ai vraiment ressenti une énorme chaleur, des tremblements. Et j’ai senti vraiment que ça venait de Jésus, qu’Il ne voulait que mon bien. Et il voulait surtout qu’Il voie que je le reconnaissais que je l’avais rencontré.

Et en fait, je me rends compte, par cet épisode, que le Seigneur, car Jésus est passé vraiment par cette grande faille, ce harcèlement (ça a été vraiment des grandes douleurs). Dans ces grandes douleurs, je m’offrais tout le temps à Jésus : c’est la seule personne où j’avais la paix avec elle. Donc Jésus est vraiment passé par cette grande faille en moi, cette grande douleur, pour faire naître une grande joie qui ne vient que de Lui.

Et donc aujourd’hui, Jésus m’a vraiment aidé à pardonner à ces trois gars. Tout simplement, j’ai retrouvé l’un des gars par un ami en commun en soirée. Et j’ai pu lui exprimer tout ce que j’avais vécu. Et c’était très touchant car il s’est excusé à moi. Et vraiment c’est touchant. Et les deux autres gars, il y en a un que j’ai pu recontacter par internet et qui, lui aussi, a été touché dans le sens où moi aussi, j’ai pu témoigner de ma foi par rapport à ça. Le dernier, j’ai toujours pas réussi à le recontacter mais c’est pas grave.

Mais tout simplement de cette prière qui confiait mon avenir, je deviens aujourd’hui, je suis étudiant pour devenir prof. Dans l’école, j’essaie pour être attentif, plus particulièrement aux questions du harcèlement scolaire au sein des établissements de collèges et lycées.

Vous avez été touché
par le témoignage de Martin ?

CONTACTER Martin

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

"j’ai senti que c’était pour me dire au revoir"

Théo s’éloigne de la foi après le divorce de ses parents, peu après ses douze ans. Des années plus tard, tandis que sa grand-mère vivait ses derniers jours, c’est vers la prière qu’il se tourne pour traverser ce moment douloureux de sa vie. Sa relation à Dieu s’en trouve renouvelée.
Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ?

Gisèle grandit dans une famille catholique mais à l’adolescence elle fait un rejet de la foi. Cependant, quelques années plus tard, c’est à travers sa profession d’assistance sociale qu’elle est traversée par des questions existentielles liées à la souffrance et à l’existence de Dieu. Un signe reçu lors d’une retraite va transformer sa relation aux autres ainsi que son regard sur les souffrances qu’elle accueille désormais différemment.
"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

"Si c’est ça vivre, à quoi bon continuer ?"

Guilhem découvre de façon brutale son adoption. Il est alors saisi d’une sensation d’abandon qui le conduit dans ce qu’il décrit comme une descente aux enfers. Vient alors le confinement, apparaissant comme une échappatoire à la souffrance vécue quotidiennement à l’école. Grâce à ses parents qui l’ encouragent à suivre les célébrations de Pâques en ligne, il fait une découverte qui va donner un nouvel élan à sa vie : des petits pas vers une nouvelle relation avec Dieu.
Est-ce que Dieu existe ? 

Est-ce que Dieu existe ? 

Marquée par une enfance difficile, Céline s’est retrouvée à un moment de sa vie face à des questionnements existentiels. Sa rencontre avec un professeur de philosophie va la conduire vers un vrai cheminement spirituel. Une aventure de la foi au cours de laquelle elle va passer du concept de Dieu, à la relation avec Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous