Play Video

Le témoignage de Judy vous a interpellé ?

CONTACTER Judy

“Je n’arrivais pas à trouver ma place”.

Témoignage de Judy
À un moment de son chemin de foi, Judy s’est sentie rejetée par l’église. Une discussion va transformer son regard sur l’église et sur les prêtres en particulier.

Bonjour, moi c’est Judy. Et aujourd’hui, je vais vous raconter le parcours de mon histoire de foi : comment j’ai retrouvé Jésus dans ma vie. 

 Tout a commencé au moment où j’étais adolescente : je faisais un parcours pour faire ma confirmation, comme tous les jeunes. Et un jour, j’avais raté une réunion, tout simplement. Et on m’a dit : « Tu ne peux pas faire la confirmation à cause ça. » Donc j’étais très blessée, mais très blessée au plus profond de moi en tant que jeune, parce que voyais les autres que je ne voyais jamais de l’année, ni depuis le début des parcours, mais qui faisaient ça pour leurs parents, qui faisaient ça pour…des cadeaux sans doute. Moi, j’étais vraiment quelqu’un qui respectait tout : j’avais envie d’aller plus loin avec le Seigneur, d’apprendre encore plus. J’étais très blessée parce que, déjà ces personnes qui m’avaient refusé, je ne comprenais pas. Et je ne pensais pas qu’on pouvait me refuser, à moi, la confirmation, parce que j’étais vraiment quelqu’un qui était dans l’Église, qui allait à la messe tous les dimanches, qui faisait ça bien, mon petit cheminement tranquillement. 

 En plus de ça, il y a un prêtre qui m’a mal parlé, une fois. Et donc ça avait bien conclu une catastrophe : je n’arrive pas à trouver ma place ici. Et je me suis éloignée de plus en plus de l’Église, où le temps faisait que je n’avais plus envie d’y aller parce que j’avais beaucoup de choses à faire à l’école. Et puis je trouvais toujours des excuses. Et les excuses ont fait que ça s’est éloigné petit à petit : les mois, les années se sont cumulées, qui font que, en fait, je me suis habituée à ne même plus aller à des messes de Noël. Et là, je me suis éloignée, pratiquement, plus de dix ans. 

 Donc, un jour, on a eu une discussion avec mon frère, comme ça, spontanément, sur un prêtre. Effectivement, il m’a un peu secouée sur cette image que j’avais des prêtres, de l’Église : moi qui me suis éloignée, lui qui maintient sa foi d’une manière… J’étais admirative d’ailleurs, de ça. Mon frère m’a dit qu’on n’est pas tous parfaits. « Il faut voir tes défauts et aussi… » Il m’a dit : « Revois tes défauts : en fait le prêtre, c’est aussi un homme comme toi, comme moi. On a tous nos humeurs chaque jour et on porte tous nos croix. » C’est ça qu’il m’a dit. « Et on doit aussi se comprendre les uns et les autres, pardonner aussi. » Et en fait, ça m’a fait une relecture de toute la foi que j’avais appris.  

 Et en fait ; tout est revenu en moi : ça a réveillé quelque chose que je cherchais depuis des années, en fait : « Rappelle-toi qu’il y a Jésus. » C’est surtout ça, et qu’à ce moment-là, je ne regardais plus le visage du Seigneur, je ne sentais plus cette présence : je savais qu’Il était là, mais je ne me suis pas accrochée à me dire : « Le Seigneur, Il est là ; c’est Lui que tu dois regarder ! C’est Lui qui va te guider. C’est Lui qui va te dire qui est cette personne, comment tu dois parler, comment tu dois te comporter.  En fait, c’est Lui, c’est ton coach ! » Regarder l’autre avec amour et l’amour du Christ : c’est ça que j’avais oublié, en fait, et que je n’avais pas voulu entendre aussi, pendant des années. L’Église, c’est le tout avec nos faiblesses, nos qualités, nos copains qui ne sont pas forcément parfaits…toutes les personnes qu’on va rencontrer. Et c’est le Seigneur qui nous aide à porter les uns et les autres : c’est ça, pour moi, la beauté de Jésus, la beauté de l’Église. 

Quand je suis revenu à l’Église, j’ai eu une pluie de grâces de rencontrer plein de prêtres qui m’ont aidé dans beaucoup d’épreuves. Et d’ailleurs, aujourd’hui, j’ai eu un prêtre accompagnateur spirituel, et aussi d’autres prêtres qui m’ont aidé dans mon cheminement de travail. Et en fait, j’échange énormément avec des prêtres. Et aujourd’hui, je prie énormément pour chacun d’eux, parce que je trouve qu’entretenir notre Église, c’est aussi prier pour nos prêtres. Je me réconcilie de cette manière là avec les prêtres aussi. 

 Pour quelqu’un qui s’est éloignée, aujourd’hui je suis revenue, mais qui a été blessée par l’Église, par le comportement des personnes, que ça soit… et pourtant avec des prêtres ou des personnes qui viennent souvent à l’église, qui sont souvent à la messe…tout ça j’ai eu. Tout ce que je peux dire c’est qu’il faut rester le regard fixé sur Celui qui nous conduit. Et c’est là où j’avais oublié que c’est cette personne là que j’ai mis de côté. 

Le témoignage de Judy vous a interpellé ?

CONTACTER Judy

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

« Cette addiction me faire perdre tous mes repères »

« Cette addiction me faire perdre tous mes repères »

Jean-Marie découvre l'autonomie de la vie étudiante et met peu à peu Dieu de côté. Englué dans une addiction, il n'arrive plus à s'en sortir. Jusqu'à ce que la lecture d'un livre de témoignages lui ouvre les yeux : il n'est pas seul.
« Est-ce que la vie vaut la peine d’être vécue ? »

« Est-ce que la vie vaut la peine d’être vécue ? »

Anne-Sophie grandit dans la peur des réactions d'un beau-père alcoolique. À la fin de ses études, partie au Japon pour suivre un garçon, elle se retrouve au fond du trou. Alors qu'elle s'écroule, une petite lueur la saisit...
« J’ai voulu acquérir une puissance que Dieu seul donne. »

« J’ai voulu acquérir une puissance que Dieu seul donne. »

Après des années à pratiquer des soins énergétiques, Cécile commence à se poser des questions. Son petit ami musulman la met en garde contre cette magie. Le début pour elle d'une recherche de la vérité.
"J'aimerais bien trouver mon lieu, mon Eglise, mon Dieu... savoir où est la vérité"

"J'aimerais bien trouver mon lieu, mon Eglise, mon Dieu... savoir où est la vérité"

Entourée d'amis croyants et heureux de l'être, Carolina décide elle aussi de se mettre en quête de vérité. Après des années de tâtonnement, elle découvre la Parole de Dieu et fait la rencontre d'un ami qui va changer sa vie.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous