Play Video

« Plus je suis chrétien, plus je suis juif »

Témoignage de Joël
Marqué dans sa famille par la tragédie de la shoah, Joël vit douloureusement son identité juive. Un jour, la lecture d’une phrase de l’Evangile résonne en lui comme une promesse de Dieu. Il fait alors un saut dans la foi chrétienne et reçoit le baptême.

Je suis d’une famille juive qui a immigré en France dans les années 20. Ma famille a souffert directement du génocide, mon père a été déporté et il a pu revenir. A cause de cette tragédie, mon enfance et mon adolescence étaient marquées par un poids de tristesse, de mort. Cela a fait que j’avais du mal avec mon identité juive. J’ai commencé à me marginaliser de plus en plus.

“Je me suis dit, ça c’est la vérité”

Je me cherchais, je cherchais quelqu’un sans savoir qui. J’ai frappé à de nombreuses portes qui m’ont conduit, qui m’ont fait entrer dans des lieux ténébreux, douloureux. La chose la plus grave qui me soit arrivée c’est que j’ai été le père d’un enfant avorté. Mon amie de l’époque est allée se faire avorter en Angleterre en 1971. Malgré toutes les expériences négatives que je faisais, je continuais à lire et à chercher, jusqu’à ce qu’en 1975 je trouve un livre qui parlais de la non-violence. C’est un mot qui a résonné de manière très particulière en moi puisque j’étais empli de violence. Ça a été comme une bouffée d’air frais, une lumière dans mon cœur. Donc j’ai lu tous les livres que cet auteur a écrit, dont un commentaire de l’évangile. Lorsque j’ai fini de lire le livre, je me suis dit : “Ça c’est la vérité, ce serait peut-être bien que je devienne chrétien.”

“J’ai accepté de croire que Jésus était le Messie d’Israël”

Ça c’est une adhésion intellectuelle à la doctrine, il fallait encore que mon cœur y adhère. Donc j’ai vécu pendant quelques semaines, quelques mois un combat intérieur douloureux, angoissant. Je ne savais que faire jusqu’à ce que je tombe sur une phrase de l’évangile, où Jésus disait que : “Certains d’entre vous ne verrez pas la mort sans voir arriver le royaume.” Cette parole je l’ai reçue en plein cœur et j’ai reçu ça comme une promesse du Seigneur, comme une promesse de Dieu. Une promesse qu’il ferait quelque chose pour mon peuple, pour le peuple juif, pour ma famille, pour mon père, et pour moi. Ce qui fait qu’à ce moment-là j’ai fait un saut dans la foi et j’ai accepté de croire que Jésus était le Messie d’Israël et qu’il était le fils envoyé par le Père pour sauver les hommes et me sauver.

J’ai donc reçu le baptême dans l’église catholique quelques mois plus tard, au mois de juillet 1976 à Notre Dame du Laus. Je me suis mis à prier une heure par jour. J’ai passé beaucoup beaucoup de temps en cœur à cœur avec le Seigneur, ce qui a permis de me mettre à nu devant lui et il m’a guéri des blessures de ma vie, des blessures des pêchés que j’avais pu commettre. Il m’a guéri de mon identité juive que j’avais beaucoup de mal à vivre. Il me suffit de me mettre à son écoute, de l’aimer, de me laisser aimer par lui, de communier à son corps et à son sang pour accueillir en moi cette identité juive et cette identité chrétienne qui l’accomplit dans un sens. Et je dirais aujourd’hui que plus je marche avec Jésus, plus je suis chrétien, plus je suis juif.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
Vous avez été touché
par le témoignage de Joël ?

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"Une dépression m'a conduit aux portes du suicide"

"Une dépression m'a conduit aux portes du suicide"

Yves Guézou est illustrateur, il met son talent au service de l’annonce de l’Evangile. Traversé par une dépression, il ose un cri de détresse à Dieu. La réponse lui parvient de façon inattendue et marque un point tournant dans sa vie.
"J’ai vécu avec quelqu’un de très dominateur"

"J’ai vécu avec quelqu’un de très dominateur"

Maman de trois filles, Anne a vécu pendant 22 ans avec un conjoint à tendance dominatrice qui faisait subir des violences physiques et morales à sa famille. C’est dans la prière qu’elle trouve la force de traverser cette épreuve et d’en sortir complètement. Sa rencontre avec un prêtre la conduira sur le chemin d’hommes et de femmes qui l’inspireront à donner un nouvel élan à sa vie !
"J’étais dans un univers ultra violent"

"J’étais dans un univers ultra violent"

Greg est un ancien patron de discothèque qui a dû faire face à une avalanche de problèmes. Au cœur d’un univers mortifère qui l’a souvent plongé dans le désespoir, il fait de la prière sa bouée de sauvetage. Emergera alors pour lui un chemin de rédemption au cours duquel il trouvera le sens de sa vie.
"J'avais une très mauvaise image de moi-même"

"J'avais une très mauvaise image de moi-même"

La période de l’adolescence a été particulièrement sensible pour Agnès. Rongée par un mal intérieur, elle avait une mauvaise image d’elle-même. Grâce à l’enthousiasme de son frère, elle découvre la joie de la prière qui l'ouvre à la prise de conscience de l'amour de Dieu.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !