RENCONTRER | PRIER | DIALOGUER

TÉMOIGNAGE DE Hélène
« le fait qu’on prie pour moi m’a transformée »

Hélène était indifférente à l'Eglise et à Dieu jusqu'à ce qu'une collègue lui en parle et l'invite à un week-end de prière. Ce jour-là, elle va faire une rencontre...

Vous avez été interpellé par le témoignage de Hélène

CONTACTER Hélène

Bonjour Je m’appelle Hélène, j’ai 34 ans et je suis technicienne de spectacle, tout commence avec ma nouvelle collègue, on sympathise très rapidement et elle me parle de plus en plus souvent de Jésus et plus elle m’en parle, moins ça me laisse indifférente. Dans ce même temps, je me sépare du papa de mes enfants avec qui je vivais depuis 10 ans. Les mois passent, je vis au jour le jour, je profite de la vie.

« Ca me donne envie de comprendre comment ils vivent »

Mais l’été arrive, et je me retrouve en vacances toute seule avec deux couples d’amis et un bébé. Très vite je pète les plombs, je ne me reconnais plus, je ne souris plus, je deviens désagréable. Je décide de me prendre en main en commençant un travail sur moi. Ma collègue me parle de rencontres sur le thème de « qui est Jésus ? », « à quoi peut-il nous servir ? » destinées aux chrétiens mais aussi aux gens comme moi qui se posent des questions. Alors comme ça ne m’engage à rien, je décide d’y aller. A la première rencontre je reçois un superbe témoignage d’une jeune femme convertie en un rien de temps. Ça me donne envie, mais surtout envie de comprendre comment ils vivent en fait.

Donc je continue le parcours, et arrive une soirée sur la prière. Quand les gens me disent qu’ils prient tous les jours, je les prends pour des fous, j’avais l’impression qu’ils étaient comme des enfants à parler à leur copain imaginaire. Ils avaient l’air heureux mais c’était pas pour moi. Pas le temps de prier, et puis impossible d’aller à la messe tous les dimanches matin alors que le samedi soir c’est des concerts au boulot jusqu’à pas d’heure et pas moyen de louper l’After.

« Le fait qu’on prie pour moi m’a vraiment transformée »

Ensuite arrive le week-end consacré à l’Esprit-Saint. Ça tombe le week-end que je préfère dans l’année au boulot avec le festival de blues mais on m’a tellement dit que c’était un moment incroyable à vivre que je décide de me laisser tenter. J’ai bien fait parce que c’est là que j’ai fait la vraie rencontre avec Jésus. Le fait qu’on prie pour moi et de prier pour les autres ça m’a vraiment transformée. Alors je rentre chez moi et je continue le travail que j’avais commencé. Et ma thérapie m’amène à me rapprocher du papa de mes enfants et je ressens même le besoin de me marier et de me marier devant mon nouveau protecteur : Jésus.

Donc comme on est tous les deux baptisés, je me disais que j’allais préparer ma communion pour pouvoir le faire le jour de mon mariage. Le prêtre me conseille de prendre mon temps et de faire une simple bénédiction. Donc on suit ses conseils. Et ça me permet de vivre pleinement la préparation à ma confirmation, l’étape pour passer chrétien adulte. Donc à Pâques de l’année dernière je reçois ma première communion et 40 jours plus tard la confirmation.

« Je le remercie de me donner tout cet amour »

 Aujourd’hui je suis vraiment ravie d’avoir fait cette rencontre et de pouvoir discuter avec cet Ami qui finalement n’est pas imaginaire puisque c’est simplement Jésus. Je ressens vraiment le besoin d’aller voir cet Ami chez lui à l’église tous les dimanches matin, lui rendre visite comme à n’importe quel ami et lui dire combien je l’aime et combien je le remercie de me donner tout cet amour, juste pour moi, telle que je suis, pour mes défauts, mes qualités Jésus Il aime tout le monde comme ça, c’est juste à nous d’ouvrir notre cœur.