Play Video

« Le Christ est venu me chercher »

Témoignage de Emmanuel
Alcool, fêtes, copines, Emmanuel s’éclate à l’adolescence. En parallèle, il rend de nombreux services autour de lui mais cherche quelque chose de plus. Un jour, il ose s’adresser à Dieu : « Il me manque quelque chose ! »

Mes parents m’ont donné la chance d’apprendre qui était Jésus quand j’étais enfant et moi en tant qu’adolescent j’ai vécu ma vie plutôt à profiter. Je me suis rapproché des filles, j’ai appris à rencontrer plein de gens en soirée, notamment à boire de l’alcool, à faire beaucoup de fêtes et tout ça sans aucune notion du Christ.

J’aidais ces jeunes à prier, mais moi je ne faisais rien

Mes parents m’avaient proposé d‘aller faire des camps ou des colonies catholiques, du coup j’y allais quand j’étais jeune, surtout pour me faire des amis, pour rencontrer des gens, pour me faire des petites copines, voilà, pour m’éclater. Au fur et à mesure de cet investissement dans les colonies parce que j’adorais jouer, rencontrer des gens, je suis devenu animateur de ces camps, de ces colos. En amenant ces jeunes vers le Christ je me suis rendu compte que moi-même j’amenais ces jeunes à la messe, j’aidais ces jeunes à prier mais moi je ne faisais rien en fait. Je profitais toujours de mes soirées étudiantes, j’étais toujours avec des copines de droite à gauche et donc il y a eu cette rencontre avec le Christ qui a été, je dirais, un peu foudroyante.

Je te donne ma vie et viens, dis-moi ce que je dois faire

Je suis parti aux JMJ de Cracovie pour servir, pour donner de mon temps à ces jeunes qui allaient rencontre le Christ et à ce moment-là le Christ est venu me rencontrer parce que je sentais que j’avais besoin de quelque chose de plus, je sentais que je n’étais pas à ma place et que ma vie manquait de sens. J’attendais que tous les jeunes rentrent chez eux et j’ai vu cette église, je savais pas quoi faire, je suis rentré, il y avait une prière, je me suis assis, j’ai écouté et c’est là où j’ai dit au Seigneur : « qu’est-ce que tu veux que je fasse pour toi ? Ma vie elle n’a pas de sens aujourd’hui, elle manque de quelque chose. Donc je sens que t’es là, je te vois pas encore mais je te donne ma vie et viens, dis-moi ce que je dois faire ». Vraiment je savais pas et à ce moment-là j’ai ressenti quelque chose et le Seigneur m’a dit « Donne tout, donne-moi tout » et j’ai dit « OK je te donne tout ».

Le Christ est devenu toute ma vie

Je suis sorti de là, je ne savais pas encore ce qui se passait dans ma vie et plus je me suis mis à avancer plus je me suis dit « ma vie, je vais la donner au Seigneur ». Sous quelle forme je ne savais pas et je me suis dit « ben vas-y, je rentre en septembre au séminaire, allons soyons fou, on y va ! » Et finalement j’ai rencontré ma femme à ces JMJ, et elle a eu ces doux mots qui m’ont dit : « Moi si je me marie je veux rencontrer le Christ dans le mariage. » Et le Seigneur par les mots de ma femme m’a répondu, c’est là qu’il fallait que je donne ma vie au Seigneur, c’est dans le mariage. Aujourd’hui je suis père de famille et je n’ai qu’une envie c’est de transmettre ça à mon fils et à mes futurs enfants parce que le Christ est devenu toute ma vie c’est-à-dire que sans lui je ne peux pas avancer, je ne suis rien. Il est venu me chercher dans le service, de la façon dont je servais et dans ce que je faisais le mieux. Je sers toujours mais je sers avec une autre joie, celle d’annoncer le Christ au quotidien et que ce soit au travail, dans ma vie de famille je ne peux plus me passer de lui.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
Vous avez été touché
par le témoignage de Emmanuel ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"Si cet homme croit en Dieu, ça doit être vrai"

"Si cet homme croit en Dieu, ça doit être vrai"

Non croyant, Gilles est marqué par un professeur de français qui lui parle d'un Dieu créateur, bon et grand. Cette rencontre sera la point de départ d'une longue quête personnelle vers Dieu.
"Ma timidité a disparu"

"Ma timidité a disparu"

Issue d'une famille très conflictuelles, Hélène se replie sur elle-même et devient très timide. La prière va devenir son arme principale pour vaincre la peur !
« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

Quand Jean-Luc rencontre sa future femme, elle lui apprend qu'elle est très croyante. Il accepte alors à sa demande de se poser la question de l'existence de Dieu.
« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

Faire la fête, s'éclater, avoir des petits amis. C'est le programme que de Véronique pendant ses études aux États-Unis. Il va être quelque peu bousculé par les événements.