Play Video

Le témoignage de Diane vous a interpellé ?

CONTACTER Diane

Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ?

Témoignage de Diane
Après avoir laissé tomber sa foi, Diane sent qu’elle a perdu sa joie de vivre. Elle décide un dimanche de pousser à nouveau la porte d’une église…

J’ai été bercée toute mon enfance et adolescence dans cet esprit catholique. Religion, aller à la messe, prier, faire le chapelet, donc assez fervente. Je suis rentrée dans l’adolescence, j’ai commencé à me poser pas mal de questions. Puis après c’était la fin du lycée. J’avais 17 ans et je ne savais toujours pas ce que je voulais faire. Donc je me suis dit : “C’est bon, c’est le moment.”

 

“C’était super accueillant, ça m’avait vraiment touchée”

Je pars un an aux Etats-Unis et j’essaye de voir qui je suis et de savoir : “Qu’est-ce que je veux faire de ma vie”. Et là j’ai clairement tout laissé tomber. J’ai tout envoyé balader, comme on dit. Je suis tombée dans une famille d’accueil qui elle, était protestante. Du coup ma mère d’accueil allait tous les dimanches au temple et c’était deux heures de chants, de joie et de partage très profond entre jeunes et plus âgés. c’était super accueillant, très ouvert et ça m’avait vraiment touchée. Mon père d’accueil, à ce moment, est tombé malade et c’était assez difficile pendant une période. Les gens étaient très humains et très ouverts à nous, à nous aider, à être présents pour nous. Et ça m’a vraiment touchée parce que c’était vraiment des petits gestes, ce n’était pas juste des paroles comme : “Il faut faire le bien, il faut être Amour, il faut être dans la compassion”. c’était vraiment des choses concrètes.

Et en fait, quand je suis arrivée en études supérieures à Lille pour commencer mes études de droit, au bout de, on va dire trois mois, je me sentais un peu vide comme une coquille. Je sentais qu’il y avait quelque chose qui manquait. Du coup je me suis posé la question, j’ai dit : “Mais qu’est-ce qu’il s’est passé, pourquoi tu es comme ça alors qu’avant ça allait bien, tu étais contente, tu avais cette joie de vivre? Ce n’est pas toi de ne pas être joyeuse.”

 

“Là, il y a quelque chose à creuser”

Avant j’allais à la messe le dimanche. Du coup j’ai dit : “J’aimerais bien être un peu comme avant donc je vais retourner à la messe voir ce que ça fait”. Là j’ai poussé la porte de l’église un dimanche matin. Tout de suite, je me suis sentie apaisée. Je me suis dit : “Ah ! Là il y a quelque chose. Il y a quelque chose à creuser.” C’était une première étape, un premier pas et je sentais que ça allait dans le bon sens. Je revenais petit à petit à la messe, je me remettais à prier.

 

“Maintenant je n’ai plus de conflits et je suis en paix”

En fait j’étais à la fac et j’avais décidé de remettre ma croix, ma chaîne de baptême à ce moment-là. C’était assez visible donc tout le monde le voyait et mes amies de fac ne sont pas croyantes. Elles m’ont demandé : “Mais c’est quoi ça ? Qu’est-ce que c’est que tu as autour du cou ? Première fois qu’on le voit, c’est mignon”. Et là j’ai dit : “C’est ma chaîne de baptême.” Elles me disent : “Mais le baptême, c’est à dire ?”, “Je suis catholique, j’ai été baptisée.” Et ce jour-là, quand j’ai dit ça, quand j’ai fait cet acte de foi de dire cette fois : “Je suis catholique”, devant mes amies, là j’ai senti une grande joie et une grande paix. J’ai vraiment senti cette présence, comme s’il me prenait la main, comme si c’était un ami qui était là et qui me dit : “C’est bon, cette fois-ci on est ensemble et je serai là pour toi, je serai là au quotidien.” Ce que je sais, c’est que maintenant je n’ai plus de conflits, je sais que c’est ce que je suis et je suis en paix.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO

Le témoignage de Diane vous a interpellé ?

CONTACTER Diane

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

« J’ai voulu acquérir une puissance que Dieu seul donne. »

« J’ai voulu acquérir une puissance que Dieu seul donne. »

Après des années à pratiquer des soins énergétiques, Cécile commence à se poser des questions. Son petit ami musulman la met en garde contre cette magie. Le début pour elle d'une recherche de la vérité.
"J'aimerais bien trouver mon lieu, mon Eglise, mon Dieu... savoir où est la vérité"

"J'aimerais bien trouver mon lieu, mon Eglise, mon Dieu... savoir où est la vérité"

Entourée d'amis croyants et heureux de l'être, Carolina décide elle aussi de se mettre en quête de vérité. Après des années de tâtonnement, elle découvre la Parole de Dieu et fait la rencontre d'un ami qui va changer sa vie.
"Je ne comprenais pas trop le sens de ma vie"

"Je ne comprenais pas trop le sens de ma vie"

À 27 ans, Emmanuel sent un vide en lui et se pose plein de questions scientifiques, questions sur le sens de sa vie... Jusqu'au jour où il se retrouve coincé au Grand-Saint-Bernard, en plein hiver, pour une semaine avec des catholiques.
"J'étais en colère contre Dieu"

"J'étais en colère contre Dieu"

Après des années compliquées et suite à une séparation, Thierry est fragilisé et se sent tiraillé entre un désir de Dieu et le sentiment de ne pas en être digne. Jusqu'au jour où il découvre des poèmes de grands saints et pousse la porte d'une église.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous