Play Video

J’ai compris que Jésus m’aimait telle que je suis

Témoignage de Canuella
Canuella souffre d'un manque de confiance en elle. Ce mal-être complique ses relations sociales. Elle décide un jour de chercher de l'aide auprès de Jésus.

« Je jouais un rôle pour être aimée »

J’allais régulièrement à la messe et à l’adoration mais je voyais bien qu’il me manquait quelque chose, qu’il n’y avait pas assez, que dans ma vie de prière je ne connaissais pas assez le Seigneur. Je n’avais pas du tout confiance en moi et je jouais un rôle avec certaines personnes pour être aimée. Intérieurement, je me disais : « avec cette personne il faut que je réagisse comme ça, c’est ce qu’elle veut donc je le fais ». C’était particulièrement vrai dans mes relations avec les hommes. Je croyais que les hommes ne m’aimaient pas, j’étais donc dans un jeu de séduction avec eux.

« J’ai vécu cette marche comme un chemin de croix »

Je ne me sentais pas bien dans ma peau, ni dans mes relations avec les autres. Un jour, j’ai réalisé : « Qui est-ce qui pourrait m’aider? eh bien c’est le Seigneur. Le Seigneur sera toujours là pour toi, il veut t’aider donc vas-y, essaie de le suivre et de le connaître. »

Je me suis décidée à partir aux Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama. Avant d’avoir cette semaine avec le Pape, nous avons eu une semaine en Colombie. En arrivant à Bogota on nous a proposé une montée à 3200 mètres d’altitude. Il y avait deux propositions : le funiculaire ou la marche à pied. J’ai choisi de marcher à pied. Et j’ai vécu cette marche comme un chemin de croix. Je suis tombée plusieurs fois, j’ai eu du mal à respirer. Il y avait quelqu’un qui était avec moi, qui m’aidait et il me semblait que cette personne était pour moi comme le Christ qui me disait : « allez, je t’accompagne, vas-y, suis-moi, écoute moi, aie confiance en moi ». J’ai réussi à arriver au bout du chemin et j’ai eu beaucoup de joie en moi.

« La Vierge me disait: Tu peux faire confiance à mon fils, je suis là pour toi »

Pendant la semaine avec le Pape, je sentais mon cœur débordant d’amour et je me demandais ce qu’il se passait! J’en ai parlé au prêtre qui m’accompagnait, il m’a dit que c’est moi qui changeais. La Vierge Marie avait écouté mes prières, elle les avait exaucées et me disait : « Oui Canuella tu peux faire confiance à mon fils, je suis là pour toi ».

« Je suis capable d’aimer les autres aussi tels qu’ils sont »

J’ai compris que Jésus m’aime telle que je suis, que je suis capable d’aimer les autres aussi tels qu’ils sont, qu’en moi il y a plein de bonnes choses que le Seigneur désire que je partage.

Dieu pour moi est celui qui me protège, qui m’élève et je me sens aimée de lui. Je sais que je peux me confier à lui, qu’il est là, qu’il sera toujours là pour moi et j’ai envie de m’abandonner à lui. Chaque jour de ma vie, je lui dis oui et je le remercie pour tout ce qu’il fait pour moi pour les autres.

Témoignage recueilli et réalisé en partenariat avec KTO
Vous avez été touché
par le témoignage de Canuella ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

Quand Jean-Luc rencontre sa future femme, elle lui apprend qu'elle est très croyante. Il accepte alors à sa demande de se poser la question de l'existence de Dieu.
« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

Faire la fête, s'éclater, avoir des petits amis. C'est le programme que de Véronique pendant ses études aux États-Unis. Il va être quelque peu bousculé par les événements.
« Je cherchais à tout prix à être heureuse ! »

« Je cherchais à tout prix à être heureuse ! »

Adolescente, Claire compte vivre sa vie comme elle l’entend. Mais après une déception amoureuse, elle choisit de chercher à nouveau le Dieu de son enfance.
« Pour moi, Dieu était une énergie »

« Pour moi, Dieu était une énergie »

En quête de sens et de bonheur, Théo part découvrir la spiritualité bouddhiste en Chine. Là-bas il rencontre un chrétien qui lui parle de la Bible…