Play Video

Le témoignage de Béryl vous a interpelé ?

CONTACTER Béryl

“Je pouvais enfin m’en remettre à quelqu’un.”

Témoignage de Béryl
Après une longue quête spirituelle, Béryl fait la rencontre qui la comble de l’amour tant recherché.

Je m’appelle Béryl. J’ai 47 ans. J’ai grandi dans une famille sans éducation religieuse : la famille de mon père était plutôt protestante non pratiquante, la famille de ma mère, juive non pratiquante. Et donc c’était quelque chose qui ne faisait pas partie de mon éducation.

A partir de 25 ans, j’ai commencé à avoir une quête spirituelle assez forte, qui a probablement commencé à partir du moment où je suis partie autour du monde : j’ai fait un tour du monde d’un an ½ avec un sac à dos, toute seule. Et là, je pense que ça a dû commencer à peu près là. Et j’ai cherché un peu tous azimuts par des lectures, par des stages, des rencontres dans toutes sortes de traditions, à tel point qu’il y a une dizaine d’années à peu près, j’ai proposé des formations en réduction du stress par la méditation.

Et puis, en 2017, on a appris que mon compagnon était malade. Et il nous a quittés en janvier 2019. On habitait à Paris. Moi, je savais que j’avais pas très envie d’y rester. Je me suis demandé ce qu’on allait faire. Et puis, deux mois plus tard, j’ai décidé de repartir en voyage avec les enfants. On est rentrés en mars 2020, sans savoir où on allait atterrir, finalement. On a été confinés dans une maison prêtée par des amis.

Et puis, en été 2020, j’ai rencontré quelqu’un, un homme qui s’appelle Bruno qui, lui, avait une foi chrétienne très ancrée. Et moi, le christianisme était très, très loin de moi : j’avais cherché : j’avais cherché partout ailleurs mais pas dans le christianisme, encore moins le catholicisme que je voyais comme une religion assez culpabilisante, un peu sèche…

Mais voilà, j’ai commencé à chercher un peu plus, à faire des ponts avec ce que je connaissais déjà. Et j’ai été extrêmement touchée. Et ce qui m’a le plus touchée, d’abord, c’était le fait de trouver une relation avec Dieu : avant, je ne l’appelais pas comme ça, j’appelais ça la « vie » ou ça a dû m’arriver de l’appeler le « cosmos », ou la « présence ». J’avais le sentiment de faire partie de quelque chose de plus grand que moi. Mais c’était pas personnifié : il n’y avait pas de relation.

Donc là, j’avais une relation avec Dieu : c’était assez extraordinaire, d’autant plus extraordinaire que, dans mon enseignement de la réduction du stress, j’avais beaucoup parlé du fait que c’était extrêmement important d’être bienveillant envers soi-même ; que c’était à partir du moment où on était bienveillant avec soi-même qu’on pouvait être bienveillant avec les autres, c’était une clé fondamentale. Et, intellectuellement, j’en suis convaincue : je ne sais pas comment on fait. Je ne sais comment on est bienveillant avec soi-même.

Et là, dans cette relation avec Dieu, je pouvais m’en remettre à quelqu’un qui était bienveillant avec moi. Donc, c’était d’une douceur infinie. Donc, voilà cette rencontre avec Dieu. Et, ce qui était très joli, c’est que j’ai toujours eu le sentiment dans ma vie d’avoir, ce que j’appelais une « étoile ». Et, je suis tombée sur cette parole, dans l’ Évangile, qui dit : « Je frapperai à la porte et, si quelqu’un m’entend, il ouvrira la porte. Et alors, je dînerai avec lui et il dînera avec moi. » Et ça m’est arrivé de me dire : « Mais en fait, tu frappes à la porte depuis le début. » Voilà… C’est une belle rencontre.

Le témoignage de Béryl vous a interpelé ?

CONTACTER Béryl

Plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"Notre couple était souvent très tendu."

"Notre couple était souvent très tendu."

Sandrine et Thierry nous partagent leur cheminement spirituel de couple. Ses fruits ont largement dépassé leurs espérances pour la famille et particulièrement pour les enfants.
"Je pouvais enfin m’en remettre à quelqu’un."

"Je pouvais enfin m’en remettre à quelqu’un."

Après une longue quête spirituelle, Béryl fait la rencontre qui la comble de l’amour tant recherché.
"À chaque fois que je tombais, ce fil venait me relever."

"À chaque fois que je tombais, ce fil venait me relever."

Issue d’une famille fragilisée par la maladie de son père, Marie-Liesse grandit en se fermant peu à peu aux autres. Lorsqu’elle décide de se laisser porter par la prière de son entourage, elle découvre L’ami avec lequel elle chemine désormais tous les jours.
"J’avais du mal à me sentir aimé."

"J’avais du mal à me sentir aimé."

Guillaume nous partage son cheminement qui va le conduire à la découverte de l’amour au-dessus de tout amour, celui de Jésus.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

Confiez-nous votre prière

Un chrétien de l’équipe Découvrir Dieu vous répondra
après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

écrivez-nous votre intention

Un chrétien de l’équipe Découvrir-Dieu vous répondra

après avoir pris un temps pour prier spécialement pour vous.

Votre intention
Merci de rédiger votre intention
Merci de renseigner votre adresse email
[lire les CGU]

Appelez le 09 80 80 64 40,

un chrétien vous écoute

et prie pour vous.

Appelez le

09 80 80 64 40,

un chrétien

vous écoute

et prie pour vous.

Trouvez l’église

la plus proche

de chez vous