Play Video

« si t’es vraiment là , si tu existes, manifeste toi à moi ! »

Témoignage de Benoît
Benoit rejette son éducation chrétienne à l'adolescence. Il se rend un jour dans un rassemblement sans avoir idée de l’expérience qui l’y attend.

Bonjour à tous, je m’appelle Benoit Pouzin. Je suis prêtre depuis 13 ans et j‘ai 40 ans. Je suis né dans une famille chrétienne et j’ai rejeté tout ça au moment de l’adolescence. Lorsque j’ai eu 14 ans j’ai plus eu envie de suivre mes parents et surtout suivre cette foi. Je me suis mis en mode fermeture et j’ai fermé mon cœur, j’ai voulu mettre un terme à tout ça.

« J’avais même cherché à m’enfuir.»

Et un jour, il m’a été donné d’aller dans un rassemblement où il y avait des gens qui priaient ensemble etc… et je me suis retrouvé avec d’autres jeunes adolescents sous une tente en train de prier. Alors je me suis mis dans un coin en disant : « il est hors de question que je sois là ! ». J’avais même cherché à m’enfuir, à partir, j’avais toujours été rattrapé par des adultes qui me disaient : « mais si, il faut que tu viennes ! il faut que tu viennes avec les autres! » Donc je me suis mis dans la tente, contraint et forcé, je me suis mis dans un coin, et petit à petit je me suis mis à juger les jeunes qui étaient là. Je trouvais qu’ils faisaient tout ce que leurs parents leur demandaient de faire, qu’ils étaient des bons cathos.

Je me suis retrouvé petit a petit à regarder ces jeunes puisque je n’avais rien d’autre à faire et au fur et à mesure, mon regard qui était un regard de jugement  s’est transformé parce que j’ai vraiment vu des jeunes prier. Et un jeune qui prie c’est beau. Alors à ce moment là, j’ai lancé un défi à Dieu en lui disant : « si t’es vraiment là , si tu existes, manifeste toi à moi ».

« N’aie pas peur, ose, choisir le Christ ça vaut le coup !»

A ce moment-là j’ai fait une expérience incroyable, j’ai ouvert mon cœur et j’ai laissé Dieu entrer dans ma vie. J’ai vraiment fait cette rencontre personnelle avec Jésus-Christ, quelqu’un qui m’aimait infiniment. Et j’étais envahi d’une paix et d’une joie comme jamais j’avais eu de ma vie. Cet événement dans mon histoire a transformé mon existence, ce qui fait que je me suis mis à suivre le Christ, à l’aimer et j’ai avancé ainsi dans ma vie pour arriver jusqu’à être aujourd’hui un prêtre qui n’a pas peur de dire sa joie de croire en Dieu, d’évangéliser, d’annoncer vraiment que Jésus Christ est une personne vivante, qui aime, qui aime chacun de nous. Si un jour il t’est donné de pouvoir ouvrir ton cœur à la miséricorde, à l’amour de Dieu, tu verras ta vie transformée, changée. Alors n’aie pas peur, ose, et choisir le Christ ça vaut le coup !

Vous avez été touché
par le témoignage de Benoît ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"Si cet homme croit en Dieu, ça doit être vrai"

"Si cet homme croit en Dieu, ça doit être vrai"

Non croyant, Gilles est marqué par un professeur de français qui lui parle d'un Dieu créateur, bon et grand. Cette rencontre sera la point de départ d'une longue quête personnelle vers Dieu.
"Ma timidité a disparu"

"Ma timidité a disparu"

Issue d'une famille très conflictuelles, Hélène se replie sur elle-même et devient très timide. La prière va devenir son arme principale pour vaincre la peur !
« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

« J’ai appris à m'aimer et à aimer »

Quand Jean-Luc rencontre sa future femme, elle lui apprend qu'elle est très croyante. Il accepte alors à sa demande de se poser la question de l'existence de Dieu.
« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

« J'avais un vide intérieur qui me pesait »

Faire la fête, s'éclater, avoir des petits amis. C'est le programme que de Véronique pendant ses études aux États-Unis. Il va être quelque peu bousculé par les événements.