Visuel Article(11)

Passez en mode avion

Comment faire pour bien vivre avec les écrans ? Dans un environnement virtuel omniprésent, il est possible de sortir la tête des écrans. Le code d’accès vers cette liberté intérieure passe par une (petite) reprise en main, l’acquisition d’une montre et d’un réveil… on a testé pour vous !

PAR JEAN-BAPTISTE BIENVENU – PROPOS RECUEILLIS PAR MAGALI MICHEL

Jean-Baptiste Bienvenu est prêtre de la communauté de l’Emmanuel et l’aumônier de deux cents collégiens et lycéens de la génération digital native. Jeune prêtre bien de son époque, contributeur du célèbre site Padreblog.fr, il a un smartphone dans la poche, mais pas dans le confessionnal. Il explique pourquoi dans un excellent Guide pratique et spirituel pour se libérer des écrans.

C’est devenu un classique en confession. « Mon père, j’ai passé trop de temps sur les écrans… » Au lit, au télétravail, en voiture, dans la poche ou à table, ils sont partout. Et il serait illusoire de vouloir faire sans. Alors comment sortir la tête des écrans ?

D’abord, il vous faut une montre ! Choisir de dissocier les fonctionnalités, c’est faire un premier pas de côté. On s’affranchit du coup d’œil permanent sur son écran de veille pour lire l’heure mais aussi le fil d’actualité et les notifications qui sont autant d’armes de déconcentration massives. Le temps de l’âme et le temps des écrans ne sont pas compatibles. Allez dans l’outil d’analyse de votre temps d’écran. Quelle est l’application qui vous prend le plus de temps ? Le temps que vous y passez est-il de qualité ? Ou bien est-ce du scrolling qui confine à l’addiction ? Gratification émotionnelle proche de l’addiction, la notification ou le like grignotent le lent travail d’unification psychologique de la personne.

Ensuite, de l’espace ! Quelle pièce de votre vie échappe aux écrans ? Offrez-vous le luxe d’un lieu de déconnexion. Interdisez aux écrans de pénétrer dans votre chambre ! La qualité de votre sommeil, de votre intimité conjugale, de votre détente et de votre prière est à ce prix ! Concevez votre chambre comme un sanctuaire. Vous me direz que vous vous servez de votre téléphone comme réveil. C’était aussi mon cas, et je me suis racheté un réveil. Quant aux autres pièces de la maison, donnez-vous les moyens d’y rebrancher votre concentration.

Savez-vous qu’une boîte est chargée de réceptionner les smartphones des ministres de la République avant leur conseil hebdomadaire autour du président ? L’Élysée a su donner leur juste place aux écrans. Ils ne sont pas partout. Dans bien des situations de notre vie, cet exemple pourrait nous inspirer. Pourquoi ne pas avoir une boîte ou un panier à la maison, pour y confiner les écrans lors des moments de partage et de convivialité ? Pourquoi ne pas imaginer que tous les téléphones soient rechargés au même endroit, dans le séjour ou dans la cuisine ? Cela pourrait être le rituel du soir, une manière de savoir que tout le monde joue le jeu. De même, quand nous sommes au travail, attelés à une tâche qui exige de la concentration et surtout une certaine endurance, où rangeons-nous notre smartphone ? Il paraît que la concentration varie du simple au double si le téléphone est enfermé dans un tiroir plutôt que d’être sur le bureau où nous travaillons, et du simple au triple si le téléphone est déposé dans une autre pièce.

« EXPÉRIMENTEZ LA PLÉNITUDE »

Soignez vos moments de qualité sans écrans ! Identifiez les activités qui vous ressourcent pour de vrai. Inscrivez plusieurs événements de ce type chaque semaine dans votre agenda. Ces activités régénèrent votre être. Ce sont tous les temps consacrés à la donation mutuelle, dans l’amitié, dans la famille, dans le couple : parler avec son conjoint, jouer avec ses enfants… Ce sont les temps consacrés à la musique, à la littérature, à la sculpture et tant d’activités manuelles… Ce sont les temps de réflexion personnelle, de prière, de méditation et d’intériorité. Ce sont tous les moments qui plongent notre être dans la contemplation du beau, du bien, du vrai et qui réalisent en nous une œuvre d’unification dont nous savons qu’elle converge avec le sens profond de notre existence. Nous vivons en vue de ces heures qui nous font expérimenter la plénitude. Notre vie n’a de sens que si ces événements arrivent régulièrement dans notre vie. Il n’est rien de plus fragile et de plus vulnérable. Il n’est rien que nous ne devions protéger avec plus de détermination car il n’est rien de moins compatible avec nos écrans et leur rythme effréné.

« Nous ne sommes pas des machines, nous devons débrancher » écrivait Ariana Huffington, la fondatrice du site d’actualité The Huffington Post. Pour mettre en application ce bon conseil, suivons Jésus enraciné dans le temps, l’espace et les relations, trois paramètres à activer dans notre vie.

5 CLÉS POUR (COMMENCER À) SE LIBÉRER DES ÉCRANS

1. Teste-toi

Autoévalue la place des écrans dans ta vie. A quel moment es-tu sur les écrans ? Le matin au réveil ? Pendant tes trajets ? Au travail ? Au retour du travail ? Après le dîner ? Au moment de t’endormir ? Le weekend ? Quand tu t’ennuies ? Qu’aimerais-tu faire si tu étais moins sur les écrans ? Et si tu étais un lieu sans écrans, un lieu où tu te sens bien, un lieu où tu aimes rester au calme, où serais-tu ?

2. Passe au noir et blanc

Pour reprendre la main, mets ton écran en noir et blanc pendant une semaine ou deux. Tu vas voir, c’est pénible, mais ça permet de démasquer l’imposture. Pour cela, sur IPhone, va dans Réglages > Accessibilité > Raccourci Accessibilité > Filtres de couleur. Sur Android, la procédure est un peu plus compliquée, mais des tutoriels disponibles sur internet expliquent cela très bien !

3. Regarde (encore une fois) le film Matrix

C’est une métaphore de la culture transhumaniste ambiante. Neo et Cypher, les deux héros antagonistes du film nous encouragent à faire l’effort de sortir de l’ignorance et de la naïveté, au risque de l’inconfort, mais avec la récompense de la liberté.

4. Offre-toi un lieu hors réseau

Fais absolument sortir téléphones et écrans de ta chambre. Offre-toi un lieu où personne de l’extérieur ne peut te déranger. Offre-toi le luxe d’un lieu complètement déconnecté.

5. Prends le temps de bien manger

Un risque nous guette quand nos téléphones font partie du menu. Choisis de faire de tes repas un moment déconnecté pour être mieux connecté à tes sensations et aux autres.

TÉMOIGNAGE : « OÙ CONFINER LES ÉCRANS ? »

« Je vous partage un exemple de ma vie de prêtre : quand je me rends chez quelqu’un, par exemple pour un déjeuner dans une famille, ou même quand j’arrive à l’hôpital pour donner le sacrement des malades, je laisse presque toujours mon téléphone dans la boîte à gants de ma voiture. Les conséquences de ce choix concret : plus de dérangements incongrus, plus d’interruptions qui empêchent d’écouter jusqu’au bout, et surtout, plus de tentation de zapper discrètement si la conversation de table s’enlise ou que la rencontre devient franchement ennuyeuse… De même quand je vais prier, je laisse toujours mon téléphone dans mon bureau. Je prends ma bible et mon bréviaire plutôt que d’utiliser les applications correspondantes, et ma prière n’est pas parasitée. Nous sommes appelés à être des saints au quotidien, pas des héros antiques à la volonté de fer… Alors, pourquoi nous encombrer de tensions et de soucis que nous pourrions régler d’un coup par le confinement du téléphone au bon endroit ? Vive la liberté ! »

 


Pour aller plus loin

Ils nous bouffent.
Un guide TRÈS pratique et spirituel pour se libérer des écrans
Jean-Baptiste Bienvenu, Artège, 2021, 144 pages, 12,90 €.

Les Chantiers-Éducation des AFC
Vos enfants sont accros aux écrans et vous ne savez pas comment y remédier ?
Depuis 30 ans, les Chantiers-Éducation des Associations familiales catholiques (AFC) sont là pour vous aider ! 500 équipes réparties dans toute la France, qui accueillent et accompagnent chaque année plus de 4 500 familles et 14 000 enfants.
Rendez-vous sur : www.afc-france.org/chantiers-education

Vous avez été touché
par cet article ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

Dans la même rubrique

Pour Découvrir Dieu