Une vie de labeur

Te demandes-tu parfois à quoi bon tous les efforts que tu fais pour mener une vie droite, être un bon époux, une bonne mère, un collègue sympa, une grand-mère adorée, un bon chrétien ? Qui se soucie de tes efforts, qui les vois ? N’ira-t-on pas tous au Paradis (merci Polnareff), alors pourquoi se donner du mal à respecter des principes si le résultat final est le même ? À bas les vieux carcans et dogmes, vive la liberté !

C’est vrai après tout, choisir de faire des efforts et des privations n’est jamais une sinécure. Encore plus dans cette société où tout nous est accessible immédiatement et où la tolérance à la frustration disparaît peu à peu.

Si nous lisons cette lettre, sans doute avons-nous entendu parler de ce Dieu qui nous pardonne. Mais tout comme les antibiotiques, le pardon n’est pas automatique. Il ne suffit pas de se présenter au guichet pour récupérer une ardoise vierge, encore faut-il sincèrement regretter ses mauvaises actions ! Qui plus est, lorsque le mal est commis, malheureusement il laisse des traces. Dieu est un Dieu juste, qui t’a confié une liberté comme l’un de tes cadeaux les plus précieux. Tu es responsable de ce que tu fais et tu auras à répondre de tes actes et de l’amour avec lequel tu as vécu ta vie, le jour de ta mort.

Tu auras même la responsabilité de choisir la façon de vivre ta mort : au Paradis ou en Enfer, avec Dieu ou contre Dieu. Plus tu auras eu l’habitude de le choisir sur terre, plus le choix ultime sera sans doute facile à faire. Après une vie sans Dieu, se retrouver d’un coup face à lui doit être une sacrée surprise ! Alors penses-y la prochaine fois que tu choisis délibérément le mal : tu n’es pas seulement en train de tricher/mentir/voler, mais de jouer le reste de ton existence sur terre et au Ciel. Voilà qui remet les choses en perspective ! Bien sûr que Dieu est amour et qu’il te veut à ses côtés. Ne t’inquiète pas de tomber ou de rater, il te connait et connait tes faiblesses. Inquiète-toi seulement de choisir de te relever à chaque fois.

Croyant ou non-croyant, reçois cette parole de Dieu dans la Bible pour toi : « Toi, suis-moi ! » Oui, si tu crois pouvoir mener ta vie tranquillement sans lui, c’est raté ! Dieu te voit et il a un appel particulier pour toi. L’écouteras-tu ? ça n’est pas ton voisin apparemment plus pieux que toi ou ta voisine toujours pimpante que le Bon Dieu appelle, c’est toi.

Alors voici une proposition de trois petits pas pour te mettre à sa suite :

  • Décider de demander le pardon de Dieu en allant voir un prêtre. Peu importe que tu aies l’habitude ou que ce soit la première fois, la porte est ouverte à chacun !
  • Par amour et avec amour, poser un petit acte de charité envers quelqu’un de ton entourage.
  • Renoncer à une tentation de commette un acte mauvais 

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

voir plus d'encouragementS

Pour Découvrir Dieu

Une vie de labeur
Vie de famille
Si tu le veux