Travaux en cours

Avez-vous déjà habité au milieu d’un logement en travaux ? Entre les artisans, la poussière, le bruit, les surprises et aléas du chantier aussi. Certainement une des périodes de votre vie qui vous enseignent, par la force des choses, un peu de souplesse et de légèreté ! Une constante est la joie de la fin des travaux pour contempler le résultat et savourer cette nouvelle étape qui peut démarrer.

Généralement nous essayons de prendre soin de notre logement. Une touche de décoration, un ravalement de façade, l’entretien du jardin ou une petite amélioration de temps en temps, parfois des travaux plus conséquents lorsque cela est nécessaire. Nous savons combien il est important de pouvoir se sentir bien chez soi, combien cela participe à notre équilibre que de pouvoir à la fois s’y reposer, mais aussi accueillir.

Nous donnons-nous autant de mal pour habiter notre âme, notre corps, notre cœur ? Ou nous habituons-nous à ce vieux papier peint, que l’on voulait tant changer au départ et que l’on finit par ne plus voir ? À cette ampoule qui a grillé et qu’on a finalement oubliée au point de ne plus prêter attention au fait de traverser un couloir semi-obscur ?

L’avantage des travaux de notre âme intérieure, c’est qu’ils sont gratuits ! Bien sûr, il y a des choses qui relèvent de l’ordre de l’accompagnement médical ou thérapeutique, ce qui a un coût. Mais il y a aussi beaucoup de travaux d’entretien, de rénovation, de petites touches de décoration, que nous pouvons faire nous-mêmes, avec l’aide de Dieu ou que nous pouvons demander à Dieu de faire en nous.

Bien trop souvent nous laissons l’obscurité nous gagner, petit à petit, parfois sans trop y faire attention. Nous finissons par fermer les yeux sur tel défaut ou sur tel petit effort que nous nous étions fixé, c’est après tout plus facile que de les prendre à bras le corps. Nous arrêtons de prier, nous oublions d’aller à la messe une fois, puis une deuxième. Petit à petit, nous nous éloignons de Dieu. Il ne veut tellement pas forcer notre liberté, qu’il nous laisse faire et attend patiemment notre retour.

Croyant ou non-croyant, dans la Bible Dieu te dit : « revenez à moi de tout votre cœur ». Il n’est jamais trop tard, tu n’es jamais trop loin. Il suffit de le décider et de le lui demander !

Alors voici une proposition de trois petits pas pour revenir à Dieu :

  • Choisir un point de progression et faire un effort concret pour travailler ce point : par exemple si tu es gourmand, ne pas prendre le carré de chocolat avec ton café, si tu es accro à ton téléphone, passer 1h sans aller sur les réseaux sociaux…
  • Remettre à Dieu une difficulté que tu identifies et qui t’empêche de courir vers lui. Lui demander de t’en libérer.
  • Apprendre ce verset d’un psaume : « Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu. » Le répéter régulièrement pour dire à Dieu ce désir que tu as de lui.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

voir plus d'encouragementS

Pour Découvrir Dieu

Que cherches-tu ?
Je marche seul
Accepter