Mère(s)

Parce qu’il n’y a pas besoin de raison particulière ou de date anniversaire pour écrire une ode à notre mère, à celle qui nous a porté, nous a mis au monde et a fait de son mieux pour nous élever ! A celle qui nous a tant de fois consolé, réconforté, apaisé, qui nous a appris à aimer.

Oui, tous nous avons eu une mère. Que nous souffrions de notre relation à notre mère, avec qui nous avons peut-être coupé les ponts, ou que nous soyons toujours complices devenues adultes et nous appelions quotidiennement, elle reste notre mère. Peut-être avons-nous eu besoin dans notre vie d’autres figures maternelles de remplacement ou de complément, mais toujours est-il que nous nous sommes construits en lien ou en opposition à notre mère.

Nous pourrions faire un grand jeu concours, cela égaierait notre début de semaine. Oui, je te mets au défi de trouver une mère parfaite ! Cela serait très utile à toutes les mères du monde d’avoir enfin un mode d’emploi et ferait gagner beaucoup de temps à un certain nombre de psychologues et autres spécialistes de l’enfance qui peuvent, parfois, s’écharper sur des choix de modes d’éducation. Alors, chiche ?

Allez, rêvons à cette mère toujours patiente et disponible, douce et forte à la fois, pragmatique et créative, pleine de tendresse, généreuse, ne râlant pas pour la conduite supplémentaire ou les habits neufs tachés, présente sans être imposante, discrète, sachant garder un secret, la plus belle des mamans… Cette mère au cœur si large dans les bras de laquelle nous aurions tous envie de nous blottir !

Dans la Bible, cette mère existe… et c’est la tienne ! Oui, aussi dingue que ça puisse paraître, que tu y croies ou pas, dans la Bible Dieu te dit « Voici ta mère » en te montrant du doigt Marie. Marie, la mère de Jésus, qui t’aime d’un amour parfait, qui désire t’envelopper sous son voile de tendresse et qui sait tout de tes besoins. Lorsque tu as quelque chose à demander à Dieu, passe par Marie, ta douce Maman du Ciel, qui fera tout son possible pour t’aider, comme ta propre mère le ferait.

Alors voici une proposition de trois petits pas, pour grandir dans cet amour de notre mère :

  • Remercier ta propre mère pour 3 choses qu’elle t’a transmises. Cela peut être une occasion de belle discussion entre vous ! Si elle n’est plus sur terre ou que tu n’es plus en lien avec elle, tu peux lui écrire une lettre à déposer ensuite au pied d’une statue de Marie, chez toi ou dans une église. De maman à maman, sois assuré qu’elle transmettra le message !
  • Demander à Dieu de venir éclairer un lieu de blessure dans ta relation avec ta mère. Si tu es prêt, tu peux lui demander de te guérir.
  • Prier Marie avec le chant Regarde l’Etoile : https://www.youtube.com/watch?v=lE-6YzUugCw

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

voir plus d'encouragementS

Pour Découvrir Dieu

Consolation
Rancoeur
Joli mois de mai