Gratitude

Ces derniers jours, j’ai expérimenté la gratitude de quelqu’un à mon égard. Ayant fait un compliment – tout à fait sincère mais, somme toute, banal – à une jeune femme que je côtoie régulièrement sans bien la connaître, je l’ai entendue s’exclamer, des étoiles dans les yeux et un sourire empreint de douceur et de joie : « Oh, merci ! Tu ne peux pas savoir combien cela me fait plaisir et m’encourage ! ». Après un bref échange, nous nous sommes quittées, heureuses l’une et l’autre.

Tu as certainement fait l’expérience de ce sentiment de reconnaissance envers quelqu’un, envers Dieu ou même envers la vie. Tu sais combien cela peut transformer le regard. Pourtant, peut-être observes-tu toi aussi qu’il est plus facile de se plaindre et de considérer comme acquis ou « normal », voire comme un dû, ce qui va bien : la paix, le travail, les vacances, la santé, le soleil ou la pluie, mais aussi un magasin bien approvisionné, un parcours sans embouteillages, un service rendu…

Si la gratitude est un des piliers de la psychologie positive, c’est peut-être parce qu’elle rend heureux non seulement celui qui l’exprime mais aussi celui à qui elle est adressée. La gratitude est un bonheur partagé, qui se diffuse et en engendre un autre. C’est aussi, me semble-t-il, un sentiment inscrit dans le cœur humain, dans le cœur de ceux et celles qui se reconnaissent créatures devant leur Créateur, débiteurs d’une vie et d’une terre données dans une surabondance d’amour.

« Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! », prie l’auteur d’un psaume dans la Bible.

Ne pas oublier les bienfaits reçus, voilà une attitude du cœur qui n’est pas optimisme béat, mais réalisme. Croyant ou non, tu peux décider de faire de la gratitude un art de vivre. Pas à pas, avec ta bonne volonté et un peu d’entraînement. Tu en verras les fruits dans ta vie et dans tes relations, et tu y prendras goût.

Cette semaine, je te propose trois petits pas pour entrer dans un esprit de gratitude :

– Écris une liste des motifs pour lesquels tu peux éprouver de la reconnaissance ; si c’est difficile, fixe-toi l’objectif d’en ajouter au moins un chaque soir de la semaine ;

– Décide de manifester ta gratitude à tes proches : un sourire, un signe de la tête, une parole de remerciement, un petit mot par écrit, un cadeau…

– Recopie sur un bout de papier la brève prière du psaume mentionnée ci-dessus, colle-la sur ton agenda, le volant de ta voiture ou le miroir de ta salle de bain… et redis-la dans ton cœur, le plus souvent possible.

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

voir plus d'encouragementS

Pour Découvrir Dieu

Consolation
Rancoeur
Joli mois de mai