Donne-moi à boire !

Souvent, si je prends le temps de me poser 5 mins et de m’écouter, je me rends compte que je suis habitée par une soif. Soif de comprendre ce monde, soif de justice, soif de paix, soif d’espérance, mais aussi et surtout soif d’amour. Soif que j’essaie parfois d’oublier ou que je tente de camoufler en l’étanchant par des petits plaisirs, mais soif qui revient toujours au galop. As-tu déjà eu cette sensation ?

Le Pape François disait le 1er janvier : « Et nous, en ce début d’année, nous avons besoin d’espérance comme la terre a besoin de pluie. ». Oh oui, au milieu de la longue liste des malheurs du monde, cherchons des raisons d’espérer ! Le psalmiste le disait déjà il y a quelques millénaires : « Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. » Ainsi sommes-nous faits, avec un cœur immense qui n’aspire qu’à aimer et être aimé !

Croyant ou non-croyant, Dieu te dit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » Dieu te promet qu’il peut étancher ta soif. Le désires-tu ?

Voici une proposition de 3 petits pas pour apprendre à écouter ta soif. :

  • Ecouter et prier avec le chant « Vous qui avez soif » : https://www.youtube.com/watch?v=9OYjvpSiCUs
  • Se poser en vérité pour réfléchir à ma soif : quelle est-elle ? Quelle est mon attitude à son égard ? Que pourrais-je faire pour mieux la prendre en compte ?
  • Oser parler de Dieu à une personne. Si toi et moi avons soif, peut-être ne sommes-nous pas les seuls ?

SOUFFLE

Un encouragement par semaine
pour donner de l'énergie à votre vie quotidienne !

voir plus d'encouragementS

Pour Découvrir Dieu

Pardonner ou ne pas pardonner, telle est la question
À toi qui souffres
Donne-moi à boire !