Play Video

“J’ai découvert que Dieu pouvait être proche de nous”

Témoignage de Youssiph
Je suis d’origine musulmane. J’ai appris les rudiments de la religion, à prier, à faire le jeûn, à craindre Dieu. Mais je n’ai jamais trouvé ça très suffisant car j’ai toujours eu un besoin d’aller plus loin dans la spiritualité, de comprendre Dieu, et on ne m’a jamais parlé de Dieu.
Quand j’étais adolescent, à 12-13 ans j’ai fait la rencontre d’un ami qui lui était évangélique qui m’a amené dans son Église. Je trouvais ça très agréable d’avoir une relation personnelle à Dieu. Mais cela a créé beaucoup de soucis dans ma famille. En tant qu’adolescent j’ai obéit, donc j’ai arrêté de pratiquer cette religion.
Ensuite j’ai découvert pas mal de cultes du type raëlien. Les raëliens c’est beaucoup de scientologie, mais moi ça ne me remplissait pas. Alors j’ai tout arrêté je suis devenu agnostique. En tant qu’agnostique, ce qui me plaisait c’est que j’avais quand même foi en Dieu, mais plus il était loin mieux ça me convenait parce qu’il ne me dérangeait pas dans ma manière de vivre. J’avais de belles discussions avec les gens qui étaient dans leurs religions mais ça ne me dérangeait pas tant que eux ne me forçaient pas, ne me faisaient pas croire des choses auxquelles je ne voulais pas croire. 
Je me suis marié avec ma femme qui est catholique. Elle a continué à aller à la messe. On en discutait beaucoup, ce qui m’a beaucoup porté je pense dans ma foi. Après quatre ans de vie commune, de vie maritale, on a été invité dans un weekend chrétien pour couple, et dans ce weekend j’ai vraiment fait l’expérience de personnes qui avaient la foi, qui croyaient en Dieu et qui avaient cette certitude, ça se sentait dans leur prière, cette certitude que Dieu entendait leur prière. Ce que je n’avais pas moi quand j’étais musulman. J’ai vraiment découvert ce Dieu qui pouvait être proche de nous et tellement proche qu’il se préoccupait des choses les plus infimes, les plus fragiles de notre être. Ca m’a vraiment bouleversé et je suis sorti de ce weekend en ayant la certitude que Dieu m’aimait. C’est tout ce que je savais de la religion catholique d’ailleurs : Dieu m’aimait en tant que personne. 
A la suite de ça, la première chose qui a changé dans ma vie c’est la liberté. Je me suis senti libre de penser différemment des autres, et j’ai eu une relation à Jésus qui est assez simple aujourd’hui. Jésus c’est celui à qui je peux dire « Mon ami maintenant tu déconnes, j’en ai marre ça ne va plus dans ma vie, il faut que tu agisses, il faut que tu fasses quelque chose ». Je sais avec certitude qu’Il m’écoute et qu’Il trouvera une solution. On la trouve ensemble parce que Dieu respecte notre liberté, mais que ça aille ou non, je vais à l’adoration, je prends ma bible, je lui dis « Aidemoi », et quand je l’ouvre je suis certain que Dieu me répond.
Vous avez été touché
par le témoignage de Youssiph ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

voir plus de témoignages

de vies transformées par Dieu

"J’ai commencé à avoir de la compassion pour ce Jésus"

"J’ai commencé à avoir de la compassion pour ce Jésus"

Albert n’est pas croyant, mais pour voir son amie, il se rend tous les dimanches à la messe…
« J’ai été harcelée »

« J’ai été harcelée »

Du CP jusqu’aux études supérieures, Emeline souffre de harcèlement et de solitude. Épuisée, elle décide, dans un dernier espoir, de…
"J'avais une violence intérieure que je ne pouvais pas contrôler"

"J'avais une violence intérieure que je ne pouvais pas contrôler"

En grande souffrance intérieure, Jean-David se retrouve dans un grand festival chrétien. Après plusieurs jours de rejet, il demande un…