Visuel Article(11)

L’amour durable

Nous essayons tous de prendre soin de notre planète, par des petits gestes au quotidien. Le couple lui aussi fait partie du développement durable. Il a toute sa place dans l’écologie de la planète, car il est source de vitalité pour chacun.

Par Nathalie Loevenbruck – Laurence De Saint Vincent – Stéphanie de Malglaive du cabinet Dyapason

La relation d’un couple fait partie des plus belles aventures parce qu’elle est à la fois portée par un idéal et confrontée aux défis du quotidien : chaussettes qui traînent, découverts en fin de mois, arrivée des enfants, chômage, déménagement, quarantaine, ménopause, maladie… À l’image de la planète en évolution permanente, rien n’est figé dans une relation de couple : les caractères, les désirs et besoins de chacun évoluent avec le temps, au rythme des événements, non sans éruptions volcaniques… Aïe, les crises, la lutte de pouvoir et la désillusion ! « J’ai l’impression que notre complicité disparaît, je ne ressens plus d’élan amoureux, tu ne me comprends plus, je n’ai plus de place, où est passée notre tendresse ? » Alors le climat conjugal se gâte, pollué par le doute : « Es-tu vraiment la bonne personne ? Nous aimons-nous encore ? Puis-je encore m’épanouir dans ce couple ? » Deux divorces sur trois en région parisienne… L’amour durable est-il possible ?

Fragile écosystème

Dans notre environnement plein de stimulations nouvelles, la culture intensive de valeurs porteuses d’épanouissement personnel a pu fragiliser l’écosystème de la relation conjugale. Difficile quand on souffre dans la relation de ne pas se dire que celle-ci nuit au bien-être tant recherché. Certes, vouloir « aller bien » est une belle intention, un cadeau pour la relation. Sauf lorsque cela favorise une forme d’individualisme qui risque d’occulter l’impact de nos comportements sur l’autre et surtout faire perdre de vue que nous irons bien si nous allons bien ensemble ! « Ai-je du prix à tes yeux ? » est le cri secret du cœur de chaque être humain. Alors comment faire pour que chacun se sente suffisamment aimé et qu’aimer en retour soit le fil rouge naturel qui nous lie l’un à l’autre ?

Choisir d’aimer

L’amour se réduit-il à ce que l’on voit dans les films ? « Intox ! Le film s’arrête souvent là où commence le travail douloureux de l’amour véritable ! Il vaudrait mieux dire : Ils tombèrent amoureux et frottèrent leurs incompatibilités pour le meilleur et pour le pire, se sculptant l’un l’autre jusqu’à redevenir pleinement vivants ! »*
Si tomber amoureux n’est pas un choix, rester amoureux l’est ! Comment être au service de l’écologie de notre relation dans la réalité de notre monde à 100 à l’heure et hyperconnecté ? Dans la course contre la montre entre travail, métro, maison, loisirs, enfants, trouver et prendre du temps pour soi et pour son couple, se déconnecter pour se connecter aux personnes que nous aimons, c’est une décision vitale à prendre !
L’enjeu est de s’ouvrir, se laisser visiter dans nos détresses par l’autre, sans crainte d’être jugé ou incompris, pour simplement expérimenter la joie et la sécurité d’être accueilli dans tout ce qu’on est, avec nos caractères et nos rythmes si différents, nos rêves et nos désirs de tendresse… Mais la lutte, nécessaire et légitime, pour l’égale dignité des sexes n’a-t-elle pas délaissé les petits sentiers de la découverte d’un autre différent ? N’est-il pas temps de retrouver la simple gratitude d’être un homme, une femme ?
Justement, la sexualité qui se veut libérée semble coincée par le diktat de la performance, asphyxiée par l’exploitation commerciale du corps au nom de tous les plaisirs. N’est-il pas temps de redécouvrir qu’elle s’épanouit et trouve son sens dans la relation ? Retrouver la tendresse qui prend son temps répondra à notre besoin de sécurité, de nous sentir aimé, choisi, priorisé, admiré. Alors, chers couples d’aujourd’hui, si nous relevions avec enthousiasme les défis d’une relation durable ? L’amour durable se donne, c’est un art de vivre, de faire équipe jour après jour dans le temps. Passons de l’attente à l’attention mutuelle. Évoluons de l’amour passif à l’intention pour l’autre. Le grand amour ne se trouve pas, il se construit. C’est aussi une question de regard que Jean Vannier illustre dans sa définition de l’amour : « Il est bon que l’autre soit. »

* Florentine Wang, Les clés de l’intelligence amoureuse, Editions Larousse.

5 clés pour un couple durable

1. Respectez l’environnement de votre conjoint.
Accueillez-le avec ses différences, ses limites, son originalité… Reconnaissez et respectez sa personnalité, ses différences. Le « tout pareil » risque de vous ennuyer ! Apprendre à connaître son histoire personnelle et l’impact de ses blessures d’enfance peut être une source vivifiante de tendresse et de complicité.

2. Soignez la relation conjugale et la relation aux autres.

Passez du temps ensemble, communiquez en profondeur, écoutez-vous mutuellement sans vous couper. Le dialogue vrai permet de se laisser transformer par ce qu’apporte l’autre. Et n’oubliez pas de vous aimer dans la tendresse du langage des corps et du dialogue des peaux. Définissez ensemble les contours de votre intimité et donnez, ensemble aussi, une juste place à vos parents, à la famille et aux amis. S’ouvrir aux autres et créer de bonnes relations enrichira votre couple dans la mesure où vous prendrez aussi du temps à deux.

3. Travaillez la place et le rôle de chacun, comme conjoint et comme père et mère.
Soutenez-vous mutuellement et présentez une équipe unie.

4. Accueillez le conflit et osez le pardon.
Le conflit dans un couple est souvent signe que la relation est bien vivante, c’est la façon dont vous allez le gérer qui est importante. Ne prenez pas la chose pour vous, mais entendez plutôt ce que l’autre vous dit de lui et de son inconfort. Osez le pardon !

5. Réfléchissez à la gestion durable de vos biens communs, avec des projets et une vision à court et long terme de la vie ensemble.
Gérez vos territoires et restez souples par rapport à l’évolution de vos caractères, de vos désirs et de vos besoins. Rien n’est acquis, le lien du couple est bien vivant. Émerveillez-vous devant le mystère que l’autre est, et restera pour vous. La dynamique du couple est de donner pour mieux recevoir. Partir à la recherche et à la découverte de l’autre est l’histoire de toute une vie !

Le cabinet dyapason
Le cabinet Dyapason est un cabinet de conseil conjugal et familial.
www.dyapason.org

Vous avez été touché
par cet article ?

Un encouragement par semaine pour découvrir l'impact que Dieu à dans votre vie de tous les jours

Dans la même rubrique

Pour Découvrir Dieu